Magazine

Je souffre, je suis de droite...

Publié le 20 octobre 2008 par Pierrotlefou

Vous étiez résistant au changement, désormais on vous demandera si vous êtes résistant au stress... pour connaître vos opinions politiques. La célèbre revue Science vient de publier une étude dans laquelle elle montre que nos tropismes pourraient être déterminés par notre sensibilité physiologique.

Masque_scream_2
Après avoir mesuré la conductivité de la peau et le rythme cardiaque d'une cinquantaine de personnes soumises à un stress visuel et auditif (images de films d'horreur, bruits soudains et terrifiants), des chercheurs américains ont formellement constaté que les personnes les plus sensibles et les plus réceptives affichaient les positions les plus conservatrices (pour la peine de mort, contre l'avortement, contre l'immigration, etc.). Les moins sensibles auraient plutôt tendance à se prononcer en faveur de la protection sociale, de l'aide au développement, de la commisération pour les pauvres et pour le droit à l'avortement.

Maintenant, quand vous regarderez votre prochain film d'horreur, ne manifestez aucune émotion visible (ni oh, ni ha, ni Maman, j'ai peur!) si vous ne désirez pas qu'on vous perce à jour et qu'on connaisse vos opinions politiques.

Pierre Zimmer


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierrotlefou 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog