Magazine Voyages

Etre né quelque part

Publié le 20 octobre 2008 par Didier Vincent
Tous ces enfants vivent en Angleterre. Tous issus de l'immigration. Cliquez sur une image pour avoir une impression de chaque enfant (c'est en anglais)
Le site ici.

image hébergée par photomaniak.com

Aissata (4 ans), Mauritanie :

"A Londres, j'ai vu un chameau et une vache dans un parc."

Alice (6 ans), Ukraine :

"J'ai deux frères en Ukraine. Leurs noms sont russes. Ils me manquent.

Fiona (5 ans), USA :

"Nous vivons dans la maison blanche maintenant. Nous avons quitté la maison bleue."

Lisez les petites phrases de ces enfants ou adolescents du monde entier qui vivent en Angleterre. Un peuple, c'est ça aussi : un tissage migratoire, un réseau de liens avec le monde. Certes, il convient de veiller au grain sur les flux de population. Certes. Mais on doit aussi prendre garde de préserver les pousses nouvelles en leur riche fragilité, en leur fragile richesse.
Autant de témoignages émouvants, autant de pays. Ce mur d'enfants est une des plus belles nouvelles que j'aie vu sur internet depuis pas mal de temps.


Le site ici.




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10383 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine