Magazine Société

Et si on se faisait une chasse à l'homme ?

Publié le 20 octobre 2008 par Zoerose

Voilà une question qu'on a peu l'occasion de se poser ... enfin, j'espère !!!

Lorsque j'étais petite, deux films sur le sujet m'avaient passionnée :

Et si on se faisait une chasse à l'homme ?
 LE PRIX DU DANGER "Le prix du danger est un jeu télévisé d'un genre nouveau. Cinq tueurs armés sont lancés aux trousses d'un candidat. Il a cinq heures pour rejoindre un endroit précis, connu de lui seul. S'il réussit, il empoche une prime d'un million de dollars. Si les tueurs l'abattent avant, ce sont eux qui touchent la prime. Au chômage depuis peu, François Jacquemard décide de relever ce challenge morbide." (canalplay.com)

Et si on se faisait une chasse à l'homme ?
 THE RUNNING MAN "Un policier est arrêté pour avoir désobéi aux ordres en refusant de tirer sur une foule innocente et affamée. Lorsqu'il s'évade de prison, il est remarqué par un animateur de télévision qui veut l'engager (contre son gré) pour son émission The Running Man dans laquelle un homme doit échapper à des tueurs lancés à ses trousses."

Tous deux tirés du livre de Stephen King "The Running Man", lui-même inspiré d'une nouvelle parue en 1958 sous le titre "The prize of peril" de  Robert Sheckley.

Mais aujourd'hui, dans la vraie vie, on peut aussi se faire une chasse à l'homme !!!

Et si on se faisait une chasse à l'homme ?
 extraits COURRIER INTERNATIONAL : "Depuis l’interdiction, en 2004, de la vénerie en Angleterre et au pays de Galles, la traditionnelle chasse au renard a dû s’adapter de façon radicale. Certains ont opté pour la drag-hunting – où les chiens suivent une piste laissée par un homme traînant un leurre odorant. D’autres, comme les chasseurs du Vale of Lune, ont convaincu des coureurs amateurs de servir de gibier."

Comment ça se passe ? :"A un signe de tête de Clive Richardson, les deux coureurs s’élancent avec cinq minutes d’avance. Puis, dans un soubresaut de queues frétillantes, de langues pendantes et de jappements, les chiens se lancent instantanément sur la piste des coureurs. Les quelques molécules répandues par le corps humain suffisent au flair canin pour suivre leur trace."

Qui sont ces "renards" ? : "Au milieu de la meute attendent, non sans appréhension, les deux “renards” : Richard Davies, 49 ans, fonctionnaire, et Matthew Ray, journaliste, 32 ans – deux sportifs accomplis. Pendant qu’ils flattent les chiens pour leur faire connaître leurs odeurs, le maître d’équipage Clive Richardson leur dit quelques mots d’encouragement : “Ne vous inquiétez pas. Quand on vous arrache un membre, ça ne saigne pas tant que ça.”"

Pour savoir comment ça finit, je vous conseille de lire cet article du Courrier International ICI


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Zoerose 164 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine