Magazine

faut que je vous dise: on verra demain

Publié le 19 octobre 2008 par Pjjp44


Une couverture sur le sable, l'estuaire qui fait sa vie tranquillement à quelques encablures, un soleil aussi dominical qu'automnal, tous les ingrédients d'une bonne sieste de début d'après-midi sur le front de mer nazairien- La carte bleu golden master et plaquée de partout de super girouette qui est allée frissonner sur la toile , l'écureuil qu'à bouffé ses noisettes avant l'hiver, et le monde "qui va comme d'habitude et nous avons une certaine habitude du monde"... Pour l'heure dans le frotti frotta des vagues d'à côté et la danse lascive des mouettes en quête d'horizon poissonneux, on sieste et pour le reste... faut que je vous dise: on verra demain
"Pas un seul bruit d'insecte ou d'abeille en maraude, tout dort sous les grands bois accablés de soleil où le feuillage épais tamise un jour pareil au velours sombre et doux des mousses d'émeraude.vCriblant le dôme obscur, midi splendide y rôde et, sur mes cils mi-clos alanguis de sommeil, de mille éclairs furtifs forme un réseau vermeil qui s'allonge et se croise à travers l'ombre chaude. vers la gaze de feu que trament les rayons, vole le frêle essaim des riches papillons qu'enivrent la lumière et le parfum des sèves ; Alors mes doigts tremblants saisissent chaque fil, et dans les mailles d'or de ce filet subtil, chasseur harmonieux, j'emprisonne mes rêves."-josé-maria de hérédia-la sieste-
"… tout vert !
Avec le mal de mer
Mais avant je me rêve
De la taille d’un insecte
En zig-zag, sans trêve
Et continuelle invention
De plusieurs dimensions
Dans une boîte d’allumette
Tenue entre des doigts facétieux
Ceux d’un gamin radieux
Sifflotant une rengaine
Au sein d’une tempête immense
Il danse, danse et danse
Sur le dru jet d’une baleine
Elle nage, plonge et nage
De la liberté l’apanage
Dans l’Océan qui pirouette
Autour de notre Soleil
Emporté lui en girouette
Autour de notre Voie Lactée
à d’autres galaxies confrontée
Et tout ces amas, globules, trous noirs
Filaments, quarks, tachyons, quasars
Strings, matière obscure, protons
Vide parcouru d’onde, de tempêtes, de photons
Qui s’attirent, se repoussent, se pénètrent, s’ensemencent
S’agrègent, s’allument, s’effondrent et recommencent
Réveil… " la sieste-

un site consacré à la sieste et devinez quoi? il s'est endormi... alors chuuuuuuuuuut
"Le marin se distingue par son aptitude à pratiquer la sieste à toute heure, en tous lieux, par tous les temps. Car ce qui est pris n'est plus à prendre." -hervé hamon dans l'abeille d'ouessant-

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pjjp44 391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog