Magazine Europe

La Serbie manque d'anesthésiste

Publié le 20 octobre 2008 par Hrvatska

La Serbie manque d'anesthésistes

[...]*

De nos jours il n'y a pas suffisamment d'anesthésistes en Serbie, ce qui est le résultat d'une mauvaise planification des cadres durant les années 80 et de la fuite de ces spécialistes lors des années 90 du siècle dernier, lorsqu'un anesthésiste sur trois quittait le Centre clinique de Serbie pour l'étranger.

La continuation de la chute du nombre d'anesthésistes pourrait avoir de sérieuses conséquences.

"En tout cas, il faudrait réduire le nombre d'opérations, un nombre moindre de patients serait opéré dans un certain laps de temps. Tout simplement, si dans un hôpital vous avez quatre ou cinq salles et une unité de soins intensifs, l'anesthésiste aurait à rester aux soins intensifs, à veiller aux patients pendant la période post-opératoire, mais il faudrait qu'une de ces salles soit fermée", a déclaré Ledevic, le chef du service d'anesthésie à l'Institut pour l'urologie du Centre clinique de Serbie.

Les anesthésistes de Serbie sont appréciés et ils trouvent facilement du travail en dehors du pays, car ces cadres manquent également dans le monde. Ils partent aussi de nos jours, la raison en est, comme ils l'affirment, de meilleures conditions de travail à l'étranger.

En Serbie, outre les anesthésistes, aujourd'hui il n'y a pas suffisamment de radiologistes, de pathologistes, de cardiochirurgiens. Durant les années à venir, résoudre ce problème va s'imposer comme une priorité.

______________

Source : B-92, le 20 octobre 2008.  

* La première partie de l'article est consacrée à quelques généralités sur l'anesthésie.  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hrvatska 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte