Magazine Médias

Star Academy : Yvane, un rebelle plein de panache qui a déjà signé deux contrats avec des maisons de disques !

Publié le 20 octobre 2008 par Benjamin Tolman
Star Academy Agrandir l'image

Heureusement que la Star Academy ne voulait pas de professionnels dans l'émission cette année ! En effet, Yvane, le rebelle plein de panache de cette 8e promo du télé-crochet de TF1 a déjà signé deux contrats avec des maisons de disques avant de poser ses valises rue Charlot.

Yvane va-t-il décrocher un contrat à l'issue de la Star Academy ? En tant que vainqueur, ça semble très peu probable, mais en tant que chanteur, il a ses chances car comme le dit l'expression, "Jamais deux sans trois".
En effet, le jeune homme a déjà signé deux contrats rapporte Le Parisien. L'un avec Sony Music en l'an 2000. "J’ai reçu mon avance, 15 000 francs à se partager à deux, j’ai appelé ma maman pour lui dire que ce serait la belle vie. Les gens de Sony m’avaient montré l’affiche de Ménélik en me disant que les prochains, ce serait nous, mon pote et moi, on s’appelait Black Posse. Un an après, on a rompu notre contrat. Ils voulaient nous faire chanter de la techno ragga".
L'autre avec un label distribué par EMI en 2006 sous le nom d'Irie Kane. Cette fois-ci, il va au bout de l'expérience puisqu'il enregistre un album "Le prochain sur la liste" qui atterrit dans les bacs et un clip que tout le monde a vu depuis qu'il a accepté qu'on essaye de le formater à la Star Academy (voir article).

Malheureusement pour lui, cet album, toujours dans les bacs, a été un bide absolu ce qui l'a obligé à travailler en tant que veilleur de nuit pour une association d'aide aux handicapés mentaux. Il a d'ailleurs dû poser trois mois de congés sans solde pour pouvoir participer à la Star Academy.

Dans le collimateur de la directrice Armande Altaï et de certains professeurs dont l'insupportable Anne Ducros, Yvane ne fera probablement pas de vieux os à la Star Academy même si vu le talent des élèves cette année, il nous semble assez peu probable que la production puisse se passer de son expérience et de ses talents d'ambianceur pour la tournée.

L'essentiel, c'est tout de même que ce rebelle plein de panache reste fidèle à lui-même et ne se laisse pas mater par la Star Academy au risque de devenir consensuel et donc inintéressant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines