Magazine

made in Indonésie

Publié le 20 octobre 2008 par Lesbottieres
  Dans les domaines de l'art et de l'artisanat, la réputation de l'Indonésie n'est plus à faire dans plusieurs spécialités comme la sculpture, le tissage et même l'orfèvrerie. Passons en revue quelques-uns des corps de métier indonésiens dont le renom a largement débordé les frontières du Pays.   La sculpture sur bois :  Certainement la forme d'expression la plus répandue, sous l'aspect d'oeuvres d'art et de décoration (statues) mais aussi dans le mobilier de maison. Le bois le plus utilisé est le teck. Les touristes "craquent" nombreux pour les petites sculptures. On a craqué !   La bijouterie :  En or ou en argent, les pièces sorties par les joailliers locaux sont remarquables.    Indonésie 2 180bis Indonésie 2 181bis Dans une joaillerie   Les marionnettes : notamment les plus célèbres d'entre-elles, les wayang kulit, en cuir (peau de buffle), dont les personnages sont finement découpés et ciselés. Ces marionnettes sont utilisées pour le théâtre d'ombre  qui consiste à projeter sur un écran les silhouettes des wayang kulit animées par un montreur.  Etonnant. Le tissage : Parmi les différentes techniques de tissage utilisées dans le pays, une des plus connues et des plus célèbres est la technique du batik  qui consiste à créer un motif sur un tissu en appliquant de la cire ou de la pâte de riz, substances résistant à la teinture.     Indonésie 1 246bis Indonésie 1 244    impression du tissu    Application de la cire avec un canting        Indonésie 1 243bis   made in Indonésie Résultat final     Autres domaines dans lesquels les Indonésiens excèlent, ceux de la poterie, la vannerie et la peinture. Comment voulez-vous résister à toutes ces tentations quand vous êtes là-bas ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lesbottieres 195 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte