Magazine Séries

Brothers and sisters : 3.04 Everything must go

Publié le 20 octobre 2008 par Tao

Ça commence lentement et on s’ennuie dans la première partie puis les différents éléments se mettent en place et là on commence à voir le vrai potentiel et des intrigues tournées sur le long terme.

Le vide grenier des Walker est chiant et Nora encore plus. Elle insiste pour vendre toutes les affaires de William pour faire de la place et puis se rend compte de ce qu’elle a fait et se met à pleurer comme une madeleine. Pitié, j’avais envie de lui mettre une paire de claques. Oui j’ai envie de mettre une paire de claques à Sally Field. J’ai mieux apprécié la réaction de Justin qui est attaché à tous ces vieux objets remplis de souvenirs. Même si ses relations avec son père n’ont jamais été au beau fixe et qu’il a trahi leur mère, William reste son père et j’ai trouvé cela touchant. Qui plus est, c’était assez marrant de revoir les vieux objets des Walker car au fond on a tous connu ce genre de moments quand on fouille dans le grenier et que l’on retrouve des vieux trucs de notre enfance.

Rebecca travaillant à Ojai, voilà une bonne idée. Ça permet de la rapprocher de sa mère et même si Holly nous jure qu’il n’y aura plus de secrets ou de trahison, on sait très bien que Becca va tomber sur le dossier de Ryan. Bingo ! Comment Rebecca va t’elle réagir ? On le saura au prochain épisode. J’espère qu’elle ne va pas seulement claquer une fois de plus la porte au nez de sa mère. J’aimerai voir leur relation évoluer car les scènes entre Patricia Weetig et Emily Vancamp sont toujours pleines d’émotions. Pourquoi ne pas voir Rebecca davantage avec Tommy aussi. Dommage que Sarah soit partie d’Ojai car là aussi les interactions auraient pu être sympas. Mais bon, elle aura déjà les mains pleines avec Ryan Lafferty, 22 ans. En gros, son remplaçant. On risque de ne pas s’ennuyer avec cette histoire que l’on amène doucement mais sûrement sur le tapis. Et si au départ, j’étais très réticent sur cette histoire, et je le suis toujours, je suis curieux de voir où ça va nous mener. Cela va t’il être si mauvais ou sera t’on surpris agréablement ? On verra bien et j’évite de me poser trop de questions à ce sujet.

Autre mouvement intéressant, Kevin travaillant pour Robert. Je trouve l’idée absolument géniale. Certes il n’a pas encore accepté mais on sait qu’il le fera. Là aussi le potentiel est énorme en espérant qu’on ne se limitera pas à Kevin mettant son nez partout et découvrant d’horribles choses sur le mari de sa sœur. Si ça reste léger et plein d’humour comme souvent entre les deux personnages, ce sera parfait. Même si la mauvaise humeur chronique de Robert ces temps ci commence à m’agacer. Là, on peut quand le comprendre, il ne perd pas seulement sa conseillère en communication, il perd aussi Kitty avec qui il travaille depuis déjà pas mal de temps. Toute leur histoire est liée à ce job et ses angoisses sont compréhensibles. Ouvre t’on une brèche dans le couple si parfait des McCallister ? Possible, ce serait même souhaitable pour les renforcer. Tant que cela ne va pas trop loin je suis partant. Car j’aime bien Kitty et Robert mais j’ai l’impression qu’ils s’endorment un peu. Pas au point d’être les nouveaux Tommy et Julia mais ce serait bien de leur donner une grande intrigue autre que l’adoption.

Parlant de Julia, elle essaye de réconcilier Tommy et Sarah. Elle arrive c’est vrai, mais quand je l’ai vu au vide grenier en train de sermonner Sarah, j’ai eu envie de lui demander qui elle était et en quoi elle se permettait de donner son avis. Ben oui, on la voit tellement peu, on en oublierait presque qu’elle existe bien réellement pour le clan Walker. Cela dit j’aime bien les scènes entre Rachel Griffiths et Sarah Jane Morris. D’ailleurs si on regarde l’ensemble de la série, Julia a soit des discussions avec Tommy et un tout petit peu avec Sarah mais jamais avec les autres membres de la famille. Malgré les moments difficiles qu’elle a vécu, on n’a jamais vu Nora venir la réconforter avec de grands discours comme elle peut servir à Rebecca par exemple. Dommage car mieux utilisée, je pense que ça pourrait être un bon personnage car comme Robert elle est aussi un peu extérieur au Walker et pourrait davantage s’affirmer. Même si s’affirmer au sein d’une bande d’enragés comme les Walker ce n’est pas facile.

On est donc dans un nouvel épisode de transition comme la semaine dernière. Saul et Sarah sautaient le pas et cette semaine c’est au tour de Kevin et de Rebecca. Bref on amorce petit à petit une nouvelle dynamique pleine de promesses. Malheureusement on passe trop de temps sur le vide grenier et c’était un peu lourd à certains moments. Le reste est finalement plus intéressant. Mais comme Justin le dit, au bout du compte on retient les bons moments et c’est un peu ma philosophie en regardant Brothers and sisters car malgré certaines intrigues moyennes, je garde une bonne image de la série qui a réussi en 3 saisons à nous offrir des personnages attachants et humains. La suite au prochain épisode.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tao 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines