Magazine

Sinclair, déjà rien que le nom...

Publié le 20 octobre 2008 par Clairef

Sinclair, déjà rien que le nom...
Il est le "Mister Funky" de la chanson française...
Frais, pétillant et souvent euphorisant, son style a su charmer le public aussi bien sur CD que sur les planches, où Sinclair se fait un plaisir d'électriser les foules. Révélé vers le milieu de la décennie 90, il a su garder son authenticité et une place de premier plan au fil des albums et des années.
 Sinclair est  souriant, a une coquetterie dans l'oeil et la coiffure en pétard, se révèle excellent musicien et cultive à fond son côté un peu décalé et se moque bien du star system. Depuis quelques années, il fait la pluie et le beau temps sur la scène musicale française. Tout commence en 1993 ; l'artiste encore anonyme sort discrètement son tout premier opus, « Que justice soit faite » et c'est la révélation ! Le public adhère rapidement au « Système Sinclair » et les critiques sont unanimes : une nouvelle étoile est née... Depuis, Sinclair continue son petit bonhomme de chemin, aligne les albums à la même vitesse que les tubes : « Votre image », « A la ronde », « C'est si bon comme ça », « Ensemble » et dernièrement « Ca m' fait plus mal », un titre dédié à sa compagne, Emma de Caunes. Le chanteur, aux multiples talents (il est auteur-compositeur et arrangeur) a mûri, ses textes sont mieux tournés, plus lucides, plus tendres et nous plongent au cœur de sa vie quotidienne. Les mélodies sont très rythmées. Sinclair a trouvé sa voix : un savant mélange de soul, de pop et de funk. Sur scène, la magie opère. Déjanté, il sautille, se déhanche et bondit des quatre coins de la scène. Un show surprenant où l'artiste partage enfin, avec le public, son grand amour pour la musique noire-américaine. Dernier album : "Morphologique" (octobre 2006)

Sinclair
, de son vrai nom Mathieu Blanc-Francard, nait le 19 Juillet 1970 (entre nous, une très belle année...)

Elevé dans la région parisienne, Mathieu décide de se consacrer à la musique à l'âge de 15 ans, délaissant sa scolarité et ratant son baccalauréat. Travaillant la guitare et les claviers, il se familiarise aussi aux techniques de studio. Attiré par la musique noire-américaine, il s'intéresse à la voix et aux mélodies de Stevie Wonder dont il est un grand admirateur, mais aussi à la technique de guitare de Jimi Hendrix, au funk de Sly Stone et enfin aux innovations de Prince.

En 1992, avec l'aide de son frère, il enregistre dans son appartement l'album Que justice soit faite, sur lequel il joue de tous les instruments sauf la batterie. L'album sort en 1993 et donne lieu à un premier single intitulé Votre image. Ce funk à la manière française séduit le public jeune. Son premier concert, avec neuf musiciens, se déroule au New Morning le 12 mai 1993. Puis il enchaîne une centaine de concerts en France, en Europe et au Canada. Sinclair est récompensé aux Victoires de la Musique par le titre de révélation de l'année 1995.

Il sort en 1995 son second album, Au mépris du danger, enregistré avec son groupe dans la campagne française. Le style ne diffère pas du précédent, même si les arrangements sont devenus plus sobres et les mélodies sont valorisées. Le premier single s'appelle À la ronde. Les tournées reprennent avec le groupe Le Système. Au terme de 250 concerts, le chanteur s'arrête enfin et devient sédentaire.

En 1997, après l'expérience intensive de la scène, Sinclair sort un nouvel album La Bonne attitude, qui marque un véritable tournant avec des chansons qui se démarquent de ses influences passées et s'orientent vers une écriture plus française.

Après avoir tourné toute l'année 1998, Sinclair clôt son tour de France au Zénith de Paris le 28 novembre. Cette soirée donne d'ailleurs lieu à un album live qui sort en 1999. Au programme, des titres phares comme Si c'est bon comme ça, Ensemble ou L'Epreuve du temps. Un seul titre est inédit, Ici et maintenant, écrit spécialement pour la tournée.

Sinclair, déjà rien que le nom...

En septembre 2001, sort Supernova Superstar, contenant douze morceaux enregistrés dans le studio Labomatic, qui appartient à son père Dominique, à son frère Boom Bass et à lui-même. Toujours aussi largement influencé par le funk, Sinclair compose, écrit et arrange l'ensemble des chansons. Le premier single Ça m'fait plus mal, est dédié à sa compagne, l'actrice Emma de Caunes qu'il épouse en septembre. Il programme ensuite une tournée des clubs pour « se chauffer ». La grande tournée démarre en janvier 2002 alors que l'album atteint les 100 000 exemplaires vendus.
En 2002, sort la BO du film Mon idole de Guillaume Canet dont Sinclair est l'auteur.  En 2004 sortent dans un Digipack un nouvel album, Comme je suis, et un « Best of ». Comme je suis, qui contient neuf nouveaux morceaux, est aussi le titre du premier single extrait de cet album. Le single suivant Heureux quand même est largement diffusé en radio. Le « Best of » 1992-2004, quant à lui, contient les plus grands succès de Sinclair.
Ami des belles femmes (il a épousé Emma de Caunes, puis a divorcé quelque temps plus tard, avant de se consoler avec Marion Cotillard), il est désormais étiqueté "personnage à part de la Scène Française", ce qui veut dire qu'il ne vend pas des tonnes d'albums, mais qu'il bénéficie d'une caution "bonne musique"...
Son atout : son image de vrai musicien sans concessions.
Son handicap:...idem !
Sinclair, déjà rien que le nom...

Quelques chansons à écouter:
Ca m'fait plus mal...!
http://www.youtube.com/watch?v=ZWlTK6h40O4
Heureux quand meme...
http://www.dailymotion.com/video/xm4f5_sinclair-clip-heureux-quand-meme_music
Ensemble
http://www.dailymotion.com/video/x1hol5_clip-ensemble-de-sinclair_music
Et vous vous l'aimez ?
A très vite pour vos réactions en commentaires...
Claire


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Clairef 135 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte