Magazine Humour

Cours de drague (3)

Publié le 21 octobre 2008 par Teckel

Retrouvez la leçon n°1 ici, et la leçon n°2 .   

   Souvenez-vous, nous en étions à la fin du premier rendez-vous. Vous venez de l'embrasser. Tout au moins de tenter de l'embrasser. Plusieurs issues s'offrent à vous à ce moment. L'ennui c'est que vous n'êtes plus maître de votre destin, la décision lui revient. Ne tentez pas de dire quoique ce soit, ça serait ridicule.

   Première solution : Votre tentative a échoué. Elle ne vous a pas laissé faire. Pire elle vous traite d'abruti, vous n'avez décidément rien compris à ce que veulent les femmes. Apparemment une amitié dans son cas. Si tant est qu'une amitié homme-femme puisse exister. Ne vous en voulez pas, vous avez bien agit, payez quand même l'addition mais passez à autre chose.

   Deuxième solution : Vous n'avez pas osé. Problème classique. Vous êtes timide. Pas de remède miracle. Un jour vous vous direz que vous n'avez rien à perdre. Vous serez alors pratiquement guérit. Mais il vous faudra beaucoup prendre sur vous.

   Troisième solution : Mademoiselle s'est laissée faire. Mieux elle en a redemandé. Vous sortez du bar, main dans la main, sans soucis du lendemain. Elle vous propose un dernier verre, chez elle. C'est gagné. Good job !! J'espère que vous avez un préservatif sur vous, il va servir.

   Enfin voici la solution que la grande majorité d'entre-vous attends. La quatrième et dernière. Le simple fait de lui montrer votre intérêt via ce baiser à ouvert la boite de Pandore. Un flot de questions puis de pleurs s'abat sur vous. Oui vous qui avez fait tout ce chemin pour arriver à toucher l'amour du doigt. Laissez-moi vous dire que la partie et loin d'être dans la poche... Et que votre doigt n'est pas encore dans sa culotte.

Cours de drague (3)
Un petit acte...lourd de conséquences.

   La phrase classiquement féminine que vous allez entendre est la suivante : « Je ne sais pas ou j'en suis, je suis désolée. Je n'arrive pas à oublier mon ex... ». Je ne sais pas quelle est l'erreur de programmation du cerveau féminin mais ce bogue se produit relativement souvent. Un virus peut-être. Ne tentez pas de comblez cette défaillance par une phrase assassine dans le plus pur style homme des cavernes : « De toute façon ton ex c'est qu'un naze... » ça ne passera pas. Si elle est sortie avec c'est qu'il devait lui plaire, non ? Si la réponse est non c'est qu'elle était particulièrement désespérée ou que c'est une nymphomane 100% pur porc, trouvez un moyen de vous esquivez. Dans les deux cas, ça n'annonce rien de bon.

   Vous rentrez chez vous mi-figue mi-raisin après un timide baiser d'adieu. De nombreuses questions clignotent dans votre esprit. Elle vous à refilé son virus. Nous verrons dans un prochain article quelles sont ces questions et comment y répondre avec celle qui sera peut-être votre petite amie.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Teckel 39 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines