Magazine France

Européennes : des élections à risque ?

Publié le 21 octobre 2008 par Nicolas J
« À huit mois des élections européennes, Dany le Vert a présenté son rassemblement avec l'ambition de réunir « plus de 10 % des voix ». » qu’ils disent.
J’ai bien peur qu’ils y arrivent !
Peur ? Pas pour eux, ni même pour la gauche : c’est très bien d’avoir une grosse force d’appoint, à gauche… J’ai peur pour le PS. Rassurez-vous, je ne vais pas faire des pronostics débiles comme pour les élections présidentielles de 2007, j’exprime une crainte : celle que les Elections Européennes soient l’occasion, pour les Français, de donner une baffe aux partis exaspérants en place.
Ca fut le cas en 1999 pour le RPR (avec Nicolas Sarkozy) et en 1994 pour le PS (avec Michel Rocard). A l’époque, Bernard Tapie, trublion notoire avait fait péter les scores. Daniel Cohn-Bendit dispose d’un capital de sympathie capable de tout, y compris de torpiller le PS. Je ne sais pas qui se présentera à droite, mais il y a probablement quelques gugusses qui pourraient donner une baffe à l’UMP !
Il n’y a pas loin à ce que l’on retrouve nos deux partis majoritaires de cette France bipartite avec moins de 15% des voix, malgré un mode de scrutin ridicule… ou à cause d’un mode de scrutin ridicule qui ne participe en rien à la perception des Français des enjeux de ces élections.
Ainsi, comme ils ne savent pas à quoi sert l’élection, les électeurs traditionnels du PS seraient capables de voter Besancenot, Cohn-Bendit ou Bayrou ! De même, les électeurs traditionnels UMP seraient bien capables de répartir leurs voix entre ce Bayrou, un nouveau venu à tendance libéral et un représentant de la droite souverainiste.
« Un mode de scrutin ridicule » ? Oui. Les 8 grosses régions ne représentent rien, aucune entité visible. Dans le sud ouest, par exemple, on pourrait se retrouver avec 35% des voix pour Bayrou comme il sera peut-être le seul candidat connu du coin !
« Ils ne savent pas à quoi sert l’élection » ? Non. Et ça n’est pas un reproche. Il n’y a pas un pour cent des Français qui connaissent les enjeux et positionnements politiques au Parlement Européen. Personne n’a encore réussi à créer l’Europe Politique…
Le PS et l’UMP n’ont plus qu’à s’unir pour montrer que l’Europe peut être une bonne protection pour les citoyens et que les élections sont sérieuses.
Bon courage.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicolas J 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte