Magazine Europe

La dîme ecclésiastique L'

Publié le 21 octobre 2008 par Hrvatska

La dîme ecclésiastique

L'Etat accorde chaque année à l'Eglise catholique environ 300 millions de kunas*, mais en outre le Gouvernement verse annuellement sur le compte du clergé jusqu'à soixante-dix millions de kunas.

Il est à noter que le Gouvernement HDZ** prend en secret, à huis clos, les décisions sur les versements, par exemple, lorsque avant les élections il avait donné à l'Eglise 71 millions de kunas alors que l'opinion n'en avait pas été informée.

Mais ce n'est pas tout - les villes, les communes et les comitats en Dalmatie allouent en supplément sur les budgets municipaux des dizaines de millions de kunas, l'argent allant aux réjouissances religieuses, à la construction d'églises, à des tournois de mini-foot, aux paiements de pèlerinages et de voyages pour les prêtres et les croyants...

Nous avons cherché à savoir combien la Dalmatie débourse réellement pour les besoins de l'Eglise catholique.

La ville de Vrgorac a versé, entre 2005 et aujourd'hui, un million de kunas aux paroisses sur son territoire, et le maire Zeljko Pervan dit que cet argent a été dépensé pour la rénovation, l'assainissement et la construction d'édifices religieux ainsi que pour des manifestations du même ordre. La ville de Hvar a versé durant la même période un million 239 milles kunas alors qu'ils n'ont pas payé une seule kuna aux autres communautés religieuses. L'argent rien que pour les Catholiques.

La ville de Sibenik n'a également procuré aucune somme aux autres communautés religieuses alors qu'il a été donné à l'Eglise catholique un million deux cents milles kunas. La ville de Benkovac a donné 424 milles kunas pour l'Eglise en 2005, 2006 et 2007, l'argent ayant été versé directement aux bureaux paroissiaux.

La ville de Kastela a déboursé pour la rénovation des édifices religieux, depuis 2005 jusqu'à ce jour, deux millions sept cents milles kunas. Pour la ville de Metkovic, fait savoir le secrétaire municipal Tonci Jerkovic, il a été déboursé durant la même période environ 700 milles kunas. Les habitants de Metkovic, déclare le secrétaire, ont donné l'argent pour la construction et la rénovation d'édifices religieux et l'organisation de célébrations religieuses.

La ville de Ploce a affecté, depuis 2005 jusqu'à aujourd'hui, environ 400 milles kunas, et la ville d'Omis un million huit cents milles. Cependant, le plus gros donateur de l'Eglise en Dalmatie est à coup sûr la ville de Zadar qui, depuis le début de l'année 2005 jusqu'à ce jour, a donné jusqu'à huit millions de kunas. Toutefois, à la différence d'autres villes, les habitants de Zadar indiquent que cet argent va à Caritas, à la cantine populaire, et ils disent ne pas donner d'argent pour les réjouissances religieuses, comme le font les autres villes en Dalmatie.

La ville de Solin a accordé en 2005, 2006, 2007 et 2008, selon le maire Blazenko Bolan, deux millions huit cents milles kunas pour adapter et rénover les édifices religieux tandis que les associations qui agissent auprès des bureaux paroissiaux ont donné 90.000 kunas. On remarquera que la ville de Split, disent-ils au Bureau du maire, n'a pas prévu de financer une seule communauté religieuse.

La seule chose que Split a donné à l'Eglise catholique, selon eux, sont 300.000 kunas pour rénover le clocher de l'Eglise de St-Kriz à Varos. Dans la ville de Dubrovnik ils ont fait don à l'Eglise de 555.000 kunas ces dernières années et ils signalent avoir également donné 100.000 kunas pour la rénovation de l'église orthodoxe.

Le Comitat de Split-Dalmatie a également accordé de grosses sommes à l'Eglise, et c'est ainsi qu'entre 2005 et aujourd'hui ils ont donné environ six millions de kunas. Lorsque nous avons demandé où va une telle somme, ils ont répondu que l'argent a été octroyé pour la construction et l'aménagement des églises et des bureaux paroissiaux, tandis que le comitat a financé les pèlerinages de croyants ainsi que les célébrations religieuses.

Il convient de noter que le Comitat n'a pas déboursé une seule kuna pour d'autres communautés religieuses, mais qu'en revanche il a versé de l'argent aux paroisses catholiques en Bosnie-Herzégovine. Le Comitat de Dubrovnik-Neretva, comme nous l'a dit sa responsable Mira Buconic, a accordé un million quatre cents milles kunas à l'Eglise depuis 2005 à ce jour, tout en mentionnant que cette somme sera augmentée d'ici la fin de l'année par une révision du budget. Entre 2005 et 2007, le Comitat de Zadar a donné à l'Eglise un million deux cents milles kunas.

_______________

Source : H-alter, le 21 octobre 2008.

* 1 kuna = 0,1393 euros

** HDZ = la Communauté démocratique croate (le Parti conservateur)

[J'en profite pour rappeler que le site H-alter est animé par des étudiants qui se livrent de temps à autre à certaines enquêtes. Comme on le voit, beaucoup d'argent et pourtant... toujours plus de misère.]


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hrvatska 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte