Magazine Coaching

Les fausseurs créent des emplois

Par Patricia Goyenetche

main tampon Pour vendre des logiciels anti-virus, il faut payer des informaticiens pour créer des virus. S'il n'y avait pas de virus, il n'y aurait donc pas besoin d'anti-virus. C'est logique. Pour créer des anti-CV fraudeur, il faut donc encourager les conseillers motiver les candidats à enjoliver et mentir sur leur CV. Nous avions depuis longtemps le "virus", aujourd'hui, nous avons l'anti-virus. Des personnes qui ont payé pour vérifier vos CV.

Pour réaliser un bon CV, la première étape consiste à mettre à plat exactement ce que l'on a fait, ce que l'on sait et ce que l'on est. Tous les conseillers vous le diront, soyez honnête !!!

Paradoxalement, lorsque vous avez terminé d'écrire votre CV et que vous le soumettez à vérification, les remarques du style "vous n'avez pas assez mis en avant vos compétences", "vous devez accentuer sur les chiffres, les recruteurs aiment les chiffres", "vous devez réduire les vides, c'est mal vu", etc.

Au final, un CV conçu honnêtement fini par devenir un peu moins honnête. A ce stade, vous ne mentez pas vraiment puisque vous avez uniquement appliqué les conseils. Seulement, lorsque vous voyez votre CV passé à côté des pré-sélections, vous retournez à la pêche aux conseils afin de le rendre meilleur et surtout répondant à l'attente du recruteur. Poussez par votre nécessité de retrouver un travail, vous n'hésitez plus à ajouter des "fioritures" des plus-values attendues afin de correspondre à ces perpétuelles attentes.

Mais attention, maintenant vous risquez le payer très cher. En effet, la société Cognitio a mis au point un nouveau service de contrôle des CV. Pour le candidat pas de danger dans le sens où il n'y a pas fraude dès lors qu'on enjolive l'expérience professionnelle, de même c'est au recruteur de vérifier les diplômes. Vous l'avez compris vous avez parfaitement le droit d'agir ainsi. Le recruteur conscient de ces exagérations va pouvoir à présent vérifier vos CV. Le risque pour vous ? ne pas être recruté.

Le principe consiste à vérifier l'exactitude de vos diplômes auprès des organismes de formation. De même, des enquêtes auprès de vos anciens employeurs permettent d'identifier vos réelles compétences, vos vrais chiffres et l'intitulé exacte de la fonction exercée. Vous vous en doutez, cela à un coût. Pour un traitement complet du CV, il vous sera demandé 520 €. Cela augmente considérablement les frais de recrutement pour s'assurer de l'exactitude des informations.

Heureusement, avec ELITES nous n'avons pas ce besoin puisque nous n'utilisons pas le CV et de plus nous sommes capables d'obtenir les réelles compétences du candidat dès le départ. Alors contrôle-CV ou ELITES, à vous de choisir !!!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patricia Goyenetche 391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte