Magazine Politique

Le cirque européen

Publié le 21 octobre 2008 par Careagit

Étrange. Étrange dessin que voilà, oeuvre d'un artiste Chinois Xia Dachuan qui nous offre son regard sur notre Europe. Le compère Pierre Catalan nous propose de réagir sur l'Europe croquée par des auteurs du monde.
L'Europe est-elle un cirque ? Cela y ressemble étrangement il est vrai. Comme si une entreprise en devenir avait recruté large pendant plusieurs années sans se concentrer sur les évolutions de structures nécessaires au bon encadrement de ces nouveaux acteurs de l'entreprise. Désormais l'entreprise est énorme, lente et bureaucratique et doit se réformer d'un commun accord. Complexe.
Du point de vue de la Chine, qu'est ce que l'Europe ? Une sorte d'Ovni politique et diplomatique, une entité fantôme que l'on ne peut approcher qu'en s'adressant a ses Etats membres. la Chine ne parle pas à l'Europe, elle s'adresse à la France, l'Allemagne ou l'Espagne... L'Europe c'est le projet éternel, la chimère d'une puissance alternative, l'association hétérogène, plurielle mais fouillie. Dans un monde globalisé où seul les puissants peuvent parler, l'Europe ne sait plus comment se doter d'une voix extérieure, d'une diplomatie convergente et d'une association d'intérêts. Personne n'est réellement satisfait de l'Europe actuelle. Les pessimistes s'opposent aux optimistes autour de projets pourtant souvent très proches. Les premiers n'entrevoient une solution que par le retour sur les erreurs passées lorsque les seconds souhaitent gomer ces faux pas par de nouveaux accords. Comment avancer ?
Ce dessin transpire plus que la seule critique de cirque. Le personnage surélevé s'apprête à faire le grand saut, à entrer dans l'Union Européenne. Il est nu, et s'apprête à se vêtir. Mais pour cela il faut viser juste... et s'adapter aux valeurs, normes économiques, concurentielles... L'UE, un carcan ? Certainement. Par essence un regroupement d'entités doit se faire autour de valeurs partagées. Les associations, les clubs ou même les blogs ne peuvent s'articuler qu'autour de projets communs dans un cadre bien défini. L'UE, un boulet ?
La critique de l'omnipotence de l'UE est souvent émise par les tenants de la sortie de l'Union. Les espagnols, portugais ou grecs ne pensent pas forcément la même chose, les bénéficiaires d'aménagements financés par l'Union non plus. De tout cela, l'on oublie trop souvent de faire la publicité. Vu de France, l'Union n'a pas bonne presse.
Xia Dachuan nous aide à nous comprendre.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Careagit 102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines