Magazine

Il ne faut pas vendre la peau de l'Ours...

Publié le 21 octobre 2008 par Micheljanva

Le quotidien gratuit Métro interrogeait, dans son édition d'hier, l'ancien maire de New York, Rudolph Giuliani. Candidat malheureux aux primaires du Parti Républicain, il défend aujourd'hui John Mc Cain en rappelant quelques vérités, aussi bien sur Sarah Palin, sa co-listière (voir ici ou ), que sur la fiabilité des sondages.

Affirmant que le candidat républicain a fait un "excellent choix" en préférant Sarah Palin, il réfute l'image que les médias donnent d'elle :

"On dit qu’elle n’a pas assez d’expérience, mais en réalité elle en a davantage que Barack Obama. Sarah Palin est gouverneur d’un Etat, Obama ne l’a jamais été. Elle a été maire, Obama ne l’a jamais été. D’ailleurs, il n’a jamais dirigé une administration, même locale. De ce point de vue, Sarah Palin est présentée de manière malhonnête."

Au sujet des sondages qui donnent une large victoire à Barack Obama, Monsieur Giuliani rappelle que

"les sondages ne disent pas tout. Il ne faut pas leur accorder trop d’importance. En 2004, John Kerry avait six points d’avance sur George W. Bush dans les derniers sondages. Le jour de l’élection, à 18 heures, les journalistes discutaient déjà de la composition probable du gouvernement Kerry. A la fin de la journée, Bush avait gagné l’élection avec quatre points d’avance."

Ce petit rappel des réalités est bien utile en ces temps "d'Obamania", servie par tous les titres de la grosse presse française.

Carole d'Hombelois (via E-Deo)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte