Magazine Politique

La pensée du jour

Publié le 21 octobre 2008 par Collectif Ldp
Le 4 octobre, dans une rue de Bagheria près de Palerme (Sicile, sud), Antonino Tripoli, 66 ans, était touché par quatre balles à la tête et hospitalisé dans un état desespéré.
Après dix jours de coma, M. Tripoli s'était brusquement réveillé et des policiers accourus à son chevet l'avaient alors bombardé de questions, auxquelles le blessé, parfaitement conscient mais privé de parole, avait répondu par des signes de tête.
Au fil de l'interrogatoire et guidé par ses indications, les enquêteurs avaient fini par lui montrer une photo de son neveu de 32 ans, Domenico Gargano, que le blessé avait pointé du doigt pour confirmer qu'il était bien le tireur.
Antonino Tripoli est mort quelques heures plus tard, indique le quotidien.
Moralité, si vous devez tuer quelqu'un, arrachez-lui la langue (cf Philippe le Bel qui regretta concernant Jacques de Molay) et coupez-lui la tête! Eventuellement si vous avez de l'essence, achevez-le par un rituel de purification...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Collectif Ldp 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog