Magazine Insolite

Après avoir senti le poisson toute sa vie, on lui diagnostique un rare désordre génétique

Publié le 21 octobre 2008 par Benjamin Tolman
éprouvettes Agrandir l'image

Perth, Australie - Une femme, qui a souffert durant trente ans de son odeur corporelle rappelant le poisson, a finalement été diagnostiquée comme souffrant d'un rare désordre génétique à l'origine de sa condition.

La patiente de 41 ans, dont l'identité n'a pas été révélée, n'avait jusqu'à son récent diagnostic, jamais été prise au sérieux par le corps médical qui l'avait toujours accusée d'être une hypocondriaque. Elle a finalement été diagnostiquée comme atteinte de triméthylaminurie, un syndrome conférant une forte odeur de poisson à la sueur, l'haleine et l'urine des patients atteints.

Même si son mal est incurable, la patiente bénéficie désormais de la reconnaissance du corps médical et d'un soutien psychologique, primordial dans ce genre d'affections. Le professeur John Burnett, à la tête du département de pharmacologie de l'université de Western Australia, a expliqué dans le Medical Journal of Australia : "[Cette patiente] a consulté un médecin pour son problème pour la première fois à 17 ans, puis encore deux ans plus tard avant d'en consulter quatre autres différents dans les 20 années suivantes."

Il a également rappelé que ce cas n'était pas isolé et que les médecins ne devraient jamais prendre la détresse des patients à la légère.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine