Magazine Société

Tintin et l'Angolagate, nouvel album des RG

Publié le 21 octobre 2008 par Pef

yves-bertrand-rg.jpgAprès la parution dans la presse des fameux "carnets secrets" d'Yves Bertrand, ancien patron des RG, le procès de l'Angolagate prend un tour complètement nouveau depuis hier. En effet, certaines pages de l'apprenti-reporter Bertrand mentionnent des personnalités, explicitement soupçonnés d'avoir participé à ce gigantesque trafic d'armes.

Ces "fuites" (manipulations?) sont du pain bénit pour la défense des 42 prévenus de cette affaire, qui dénoncent depuis 8 ans une enquête à charge. Les notes nauséabondes de l'ancien chef du renseignement tombent en effet à point nommé pour discréditer l'instruction du juge Courroye. Bertrand a-t-il été la "gorge profonde" du magistrat instructeur? L'ex-flic, proche de Chirac et Villepin, a-t-il volontairement cherché à nuire à Charles Pasqua -prévenu dans l'affaire, alors en conflit ouvert avec Chirac?

Ce rebondissement a largement perturbé l'audience d'hier au tribunal correctionnel de Paris. Finalement, le juge Parlos a accepté de verser ces carnets au dossier. Le juge Courroye est lui convoqué pour audition en février 2009. Enfin, on apprend aujourd'hui que l'Angola, qui ne veut pas de ce procès, a de nouveau pris officiellement la défense de l'homme d'affaires Pierre Falcone. Pour les officiels angolais, toutes les transactions se sont faites pour le compte de l'Etat.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pef 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine