Magazine High tech

Pirater les claviers, c’est désormais possible

Publié le 21 octobre 2008 par Canardwifi

Deux étudiants de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), Martin Vuagnoux et Sylvain Pasini, peuvent savoir ce que vous tapez sur votre clavier.

Ils ont testé une dizaine de claviers (dont des claviers d’ordinateurs portables), en connectique USB ou PS/2 (donc en filaire !). Grâce aux émissions électromagnétiques qu’elles produisent, les claviers sont vulnérables aux attaques et donc susceptibles d’être piratées sans fil.


Compromising Electromagnetic Emanations of Keyboards
envoyé par pace303

Une attaque sur 20 mètres a permis de recenser les touches tapées, avec de l’équipement peu coûteux que tout un chacun peut se procurer.

On imagine aisément les problèmes de sécurité que cela peut engendrer pour les distributeurs de billets, les parcs informatiques des grandes entreprises, …

Alors, intox ou vraie information inquiétante ? Il faudra attendre plus de précisions sur leur méthode révolutionnaire (publiée dans une revue technique prochainement) …


Compromising Electromagnetic Emanations of Keyboards
envoyé par pace303

via BBC


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Canardwifi 44 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine