Magazine Basketball

Grand Prix de Chine : Hamilton et les autres.

Publié le 21 octobre 2008 par Patrick

Ultra dominateur lors des séances d'essais et de qualifications, le pilote britannique a confirmé l'essai en course, en réussissant le second hat-trick de sa carrière, et en se plaçant en bonne position pour le Gp du Brésil. Il a ainsi à la fois effacé le cuisant échec de l'an dernier et fait taire les multiples critiques, qu'elles viennent de ses confrères ou des journalistes.

Le déroulement de la course :

Hamilton – en pole position -, après l'échec au GP du Japon, savait ne pas avoir droit à l’erreur face à Räikkönen… A l’extinction des feux rouges, Lewis réussissait cette fois à conserver l’avantage sur Kimi. Massa conservait sa 3ème position tandis qu'Heikki Kovalainen passait Fernando Alonso. L’Espagnol réussissait à reprendre l’avantage sur son rival Finlandais avant la fin du premier tour. Derrière, un accrochage dans le premier virage entre Trulli et Bourdais reléguait la Toyota et la Toro Rosso en queue de peloton. Trop endommagée, la Toyota finira par renoncer.

<

Après 2 tours, Hamilton prenait le large devant les Ferrari. Au 5ème tour, Lewis comptait déjà 3 secondes de marge sur Kimi et plus de 5 longueurs d’avance sur Massa.

Les écarts au 10ème tour : Hamilton, Räikkönen + 3.9, Massa + 7.9, Alonso + 11.4, Kovalainen + 18.3, Heidfeld + 20.6, Vettel + 24.9, Kubica + 29.3, Webber + 30.8 et Piquet + 32.7. Les Ferrari ne semblaient pas de taille à lutter face au pilote anglais. Le passage à la pompe de Massa dès le 14ème tour , suivi par Alonso, expliquait la déception du brésilien à la sortie des qualifications. Hamilton et Raikkönen rentrait un tour plus tard, confirmant que la McLaren collait bien 3 dixièmes à sa concurrente.

Suchasport.com

Leader éphémère, Heikki Kovalainen effectuait son premier arrêt au 19ème passage, et redonnait les commandes de la course à Lewis Hamilton, détaché – près de 7 secondes – devant Räikkönen.

A la mi course, Hamilton maintenait l’écart sur Räikkönen + 6.1, Massa + 14.7, Alonso + 21.6, Kovalainen + 29.3, Heidfeld + 33.3, Glock + 34.5, Kubica + 40.5, Piquet + 47.1 et Vettel + 52.8

Malheureusement pour McLaren, Kovalainen était victime d’une crevaison à l'avant droit au 34ème tour. Il réussira tant bien que mal à rentrer au stand, mais ressortira loin, sans espoir ( 17ème ).

Suchasport.com

Comme lors de la première phase, Hamilton effectuait son deuxième arrêt au 38ème passage – en même temps que Räikkönen, un tour après Massa et Alonso.

Dès lors, Hamilton paraissait avoir "course gagnée" devant Räikkönen + 12.6, Massa + 14.7, Alonso + 25.9, Heidfeld + 35.6, Kubica + 43.1, Glock + 48.6, Piquet + 57.5, Vettel + 66.1 et Coulthard + 69.8.

Raikkonen, impuissant, ralentissait volontairement afin de laisser passer Massa, et permettre à celui-ci d'engranger 2 points supplémentaires.

Suchasport.com

Rien n’allait se mettre en travers de la route de Lewis Hamilton et sa McLaren Mercedes, vainqueur pour la 5ème fois cette saison, la 9ème en 34 participations.

Pour la première fois cette année, le jeune britannique a réalisé le meilleur tour en course, ce qui lui permet de réaliser le deuxième "hat-trick" – pole position, victoire et meilleur tour – de sa carrière après celui signé au Japon en 2007.

4ème – Alonso a tenu tête au deux BMW Sauber de Nick Heidfeld et Robert Kubica. Le Polonais est désormais écarté de la course au titre. Timo Glock et Nelsinho Piquet se partagent les derniers points en jeu.

Les points engrangés par les pilotes Renault permettent au constructeur français d'être assuré de la 4ème place finale, devant Toyota.

Le dénouement se jouera donc une fois encore à Sao Paulo, sur les terres de Massa. Traditionnellement, les Ferrari sont très à l'aise sur le circuit d'Interlagos, mais, contrairement à l'année passée, Hamilton n'aura qu'un seul adversaire, et un coéquipier " dévoué " .

Suchasport.com

Verra t-on le même sourire, et la même déception à Sao Paulo ??

En aparté, sans la FIA, Hamilton pourrait déjà être champion du monde ( Chicane - Spa, Bourdais - Massa ) .... On ne dira rien, à moins que le titre ne se joue à un point près ...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patrick 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines