Magazine Politique

Benoît Hamon (c) ses idées ?

Publié le 21 octobre 2008 par Dagrouik

C'est ce qu'on peut dire en lisant ce que relate le Parisien, suite à la participation de certains éléphants et élephanteaux à la manifestation de soutien à l'éducation nationale.

Nouvelle coqueluche de la gauche du parti, Benoît Hamon n’est pas en reste. Hier après-midi, le député européen s’est bien gardé de figurer sur la photo de famille auprès des Delanoë, Hollande, Guigou ou Désir. « Je ne ferai pas le procès à certains d’être ici pour cause de congrès… » glisse Hamon, non sans ironie. Le jeune allié d’Henri Emmanuelli reproche vivement au strauss-kahnien Christophe Borgel, rallié à Aubry, « de lui avoir piqué des idées » sur la question des salaires. « Moi aussi, je peux devenir méchant… » prévient Hamon.

Mais qu'ils sont cons ! nous sommes dans le même parti, on ne met pas de (c) aux idées, c'est tout le parti qui les porte. Il faut croire que la langue de la coqueluche de la "gauche" du parti socialiste est (c), que chacune de ses idées est (r), ses concepts sont (tm).

Jusqu'à preuve du contraire nous sommes dans une formation politique où les idées sont faites pour être partagées, discutées et ensuite deviennent collectives quand elles sont bonnes et acceptées. Ici on voit donc un Socialiste se plaindre et menacer devenir méchant si on a le culot de reproduire ses idées.

Çà vous rappelle quoi ? Une cours d'école, avec des gamins qui se battent pour des raisons qui échappent à toute personne censée. Grotesque, quand j'ai surveillé des écoles primaires et des cantines pour la mairie de Paris, les gamins de 9 ans ne faisaient pas mieux. Sauf que là , si ça dérapait la directrice appelait les parents pour une explication de texte ( c"était dans les années 80).
 C'est bien dommage, et en plus , on en trouvera toujours un pour se plaindre que la presse (houuu les vilains) ne passe son temps qu'à relater les petites phrases des uns et des autres. Pourtant , il devrait se réjouir Benoit Hamon de voir ses idées diffuser, au lieu de balancer des petites phrases aux journalistes par ce que Moi aussi, je peux devenir méchant… ça me rappelle étrangement "tare ta gueule à la récré". Bref tout le contraire d'un truc intelligent.

Pourtant, Benoit Hamon il est intelligent, c'est ce que m"ont dit mes potes blogueurs qui l'ont interviewé ( sauf que les vidéos ou le son ne sont jamais sortis: étrange non )... Qu'est ce donc alors ? une posture ? un erreur de communication ou une stratégie volontairement agressive pour ensuite se draper dans le costume de la victime

En tout cas, c'est pénible et ça commence à user, en particulier quand ça vient de gens qu'on croyait sincères quand ils parlent de renouveau et de pratiques nouvelles.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dagrouik 2453 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines