Magazine

Huer est mieux que rien

Publié le 21 octobre 2008 par Raphael
Des huées et des sifflets attendues et perpétrées pendant La Marseillaise, avant le début d’un match de soccer France-Tunisie, ont façonné la réponse du gouvernement Sarkozy. Déplacement des matchs de l’équipe nationale en région et leurs annulations si l'hymne national est encore une fois huée par ses concitoyens.
Intenable, ces mesures démontrent qu’un gouvernement réactionnaire, additionné d’une montée de la pression populaire à connotation identitaire, produit des solutions politiques souvent pense-bête. Trop simpliste.
Pensons à Mario Dumont, à son gout de la formule efficace pour décrier les accommodements raisonnables : où sont les solutions du chef de l’opposition, sinon l'inscription des valeurs québécoises dans une charte?
Dans un stade de France rouge de partisan arborant le drapeau tunisien, la chanteuse Lam, d’origine tunisienne, fut huée pendant sa version de La Marseillaise. Un ressentiment provenant de la deuxième et troisième génération d’immigrant maghrébin, en majorité des citoyens français.
L’iniquité d’accès à l’emploi et une fracture identitaire entre eux et le français mis en mots dans l’hymne national peuvent expliquer ce pied de nez d’une partie de la foule, qui a choqué beaucoup de français. Aussi comme motivation, défier l’autorité des gendarmes et forcer les gens et le politique à parler d’eux.
Pourtant, des mesures préventives furent prises avant le match pour contrer cette éventuelle colère, suite de huées semblables lors de match avec l’Algérie en 2001 et avec le Maroc en 2007. Les joueurs sont entrés sur le terrain en alternance rouge-bleu, pour symboliser l’amitié entre la France et la Tunisie. Cet acte inhabituel, orchestré par la fédération française de football (FFF), dut recevoir l’accord préalable de l’arbitre.
Un analyste d’une firme de sondage décrit « l’épisode des sifflets » comme une représentation d’un certain folklore identitaire. Pour les siffleux, ils prennent la parole de manière inauthentique. Huer l’hymne national = anti-France? Cet expert réplique que ces mêmes gens, en général âgés de 25 et moins, souvent la honte de leur frère trentenaire, répondent en accord avec les valeurs de la République française dans les sondages (liberté, fraternité, égalité).
Comme écrit Jean-Phillipe Warren en parlant de la nouvelle garde d’intellectuels de gauche au Québec, prendre la parole est pour eux une revendication en soi. Peu importe si le contenu de la parole est incohérent, ou déconnecté de la réalité, c’est déjà mieux que de ne rien dire pantoute.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • P’tite brassée…

    ♥ Plus qu’un mois avant que nous ayons la chance de déguster des crevettes et du crabe des neiges. La pêche de ces espèces doit débuter au début d’avril. Miam.... Lire la suite

    Par  Lawrence Desrosiers
    A CLASSER
  • Troisième…

    Peut-être est-il le troisième enfant de sa famille? Il devait arriver troisième, derrière les deux premiers de sa classe au primaire. Il devait être le troisièm... Lire la suite

    Par  Lawrence Desrosiers
    A CLASSER
  • Menteurs?

    Lu sur Radio-Canada Selon une étude actuarielle obtenue par Radio-Canada, le gouvernement Charest ne pouvait pas ignorer que des hausses de tarif seraient... Lire la suite

    Par  Lawrence Desrosiers
    A CLASSER
  • Sans méchanceté…

    Des militants adéquistes rêvent de voir le député conservateur de Beauce, Maxime Bernier, succéder à Mario Dumont à la tête de l'Action démocratique du Québec.... Lire la suite

    Par  Lawrence Desrosiers
    A CLASSER
  • Les perles de la semaine

    Bonjour à tous. Vous me pardonnerez de ne pas être trop bavard dans mon blogue cette semaine. J’ai énormément de travail au boulot, ce qui fait que le soir, je... Lire la suite

    Par  Le Détracteur
    A CLASSER
  • Le débat des chefs

    J’ai écouté le débat des chefs hier sur src.ca. J’adore les débats. Pas tant pour ce qu’on y apprend que pour voir les chefs s’affronter sur le ring. Celui... Lire la suite

    Par  Max
    A CLASSER
  • Morlaix. Une crue intense en centre-ville

    Les rivières du Jarlot et le Queffleuth sont sorties de leur lit suite à un violent orage, survenu le dimanche 3 juin, sur Morlaix. Par le passé, la cité du... Lire la suite

    Par  Seb322
    INFO LOCALE, A CLASSER

A propos de l’auteur


Raphael Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte