Magazine

L'antiracisme et le féminisme sous l'ère mitterrandienne

Publié le 21 octobre 2008 par Desiderio

Nous continuons notre série de cours afin d'aider Jean-Steevyn et Mariah-Samanthah à obtenir leur bac STG et nous leur proposons de travailler sur ce superbe poème humaniste dû à quelqu'un qui ne peut être que socialiste du fait de son enfance pauvre et malheureuse : Jean-Luc Lahaye ! Il ne fait aucun doute que Jean-Luc Lahaye était profondément empreint de la pensée mitterrandienne et qu'il avait compris les nouveaux enjeux du monde actuel dans la lignée de SOS-Racisme en remplaçant la question de l'économie ou du social par celle de l'identité et du divertissement comme nouvel horizon. Jean-Luc Lahaye, sympathique balladin à la vie pleine d'accidents, se penche sur un douloureux problème de société : celui des adolescentes d'origine musulmane et il le fait avec une sympathie fort pressante qui est fort sympathique.

Djemila des Lilas, frêle gazelle des ruelles
Met du bleu sur ses yeux
De la fièvre sur ses lèvres

Pourquoi une capitale aux Lilas ? A quoi cela peut-il bien correspondre ? Qu'est-ce que ce nom t'évoque ? Cherche ensuite ce nom sur une carte du métro et du RER. Que constates-tu ?

A ton avis, quelle femme politique habite aux Lilas ? Christine Lagarde, Rachida Dati, Carla Bruni, Rama Yade, Arlette Laguiller, Christine Boutin, Nathalie Kosciusko-Morizet, Christine Albanel, Fadela Amara, Cécilia Sarkozy, Anne Sinclair, Laurence Ferrari, Arlette Chabot, Lorie ? Pourquoi ?

Quel continent est connoté par l'emploi du mot gazelle ? Connais-tu un autre sens de ce nom dans un contexte plus guerrier ? Lequel ? Vois-tu un rapport de sens entre toutes ces acceptions ?


Et loin de Khomeiny elle imite Adjani

Recherch e au CDI une photo de chacun de ces deux personnages historiques, colle-les sur ta feuille et dis celui que tu trouves le plus sympathique, avenant ou agréable, puis justifie. Sur quelle figure de style est construite cette phrase ?
Djemila a quinze ans
L'âge soie, l'âge faon
Dans un short en satin
Qu'elle porte le matin
Elle va faire son jogging

Sous un walkman qui swingue
L'Algérie, le croissant
Loin d'ici, pas le temps pas le temps

A ton avis, à quel public est destiné cette chanson ? Relève les indices qui te permettent de le dire. Aimais-tu toi aussi faire des joggings alors que tu avais quinze ans et apprécies-tu de le faire sous la direction de ton prof de sport ? Crois-tu que la soie et le satin soient les meilleures matières pour suer efficacement afn de conserver son corps de quinze ans ? Quelle idée est alors suggérée par ces noms de tissus ? Penses-tu que si Djemila avait eu douze ou treize ans la chanson aurait pu être enregistrée ou diffusée sur les ondes ? Pourquoi ce choix de quinze ans ? Explique ce que cela peut avoir comme conséquences.

Sa mini d'chez Tati
La dévoile sensuelle
Ces regards qui la frôlent
Ça l'égare, ça l'affole

Trouve dans ce passage des mots que tu n'emploierais pas, aujourd'hui en 2008. Explique pourquoi.

Le Coran, en c'moment
Elle l'aimerait tolérant
Elle l'aimerait moins austère
Moins collant moins colère moins amer

Est-ce que tu irais aussi chercher tes tissus aussi chez Tati ? Pourquoi ? Justifie et dis alors si tu es toi aussi maghrébine comme Djemila. A ton avis, pourquoi l'auteur a-t-il choisi le nom de cette chaîne de magasin ? Que cherche-t-il à suggérer au sujet des femmes d'origine maghrébine ?


Et loin de Khomeiny elle imite Adjani
Djemila, Djemila, Djemila, Djemila, Djemila
Djemila, Djemila, Djemila
Djemila, Djemila, Djemila, Djemila, Djemila
Djemila, Djemila, Djemila

Explique les jeux de mots ou d'assonances dans ce passage et montre l'opposition des mots. Vois-tu un rapport entre les idées de ce passage et celles qui sont véhiculées aujourd'hui au sujet des immigrés clandestins ?

Montre la profondeur poétique de cette répétition.
Djemila ne lit pas
Elle échappe à ses frères
Elle s'en moque, y a le rock
Qu'est plus fou
Bien plus fou elle s'en fout

Quelle évasion est permise à Djemila par le poète ? Qu'est-ce qu'elle ne veut surtout pas connaître ? Penses-tu toi aussi qu'il est mauvais de lire et que tout le malheur vient de là ? Crois-tu que la seule libération puisse venir de la musique écoutée à s'assourdir ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Desiderio 111 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog