Magazine Environnement

Quelques vérités sur la Tour Triangle que le bon peuple parisien ignore...

Publié le 21 octobre 2008 par Lheretique

Ce soir, Anne Hidalgo présentait le projet de Tour Triangle de Bertrand Delanoë aux habitants du 15ème, qui vont avoir le "bonheur" et la "joie", et bien sûr, aussi les emmerdements, d'inaugurer les tours de grande hauteur à la Porte de Versailles.

En vidéo, le projet a l'air séduisant.

Tour-triangle.jpg
Mais en image, ça l'est beaucoup moins. J'ai compris que le projet avait une vocation économique, mais, comme on n'en sait pas plus pour l'instant, difficile de donner son aval à un tel projet sans en connaître les tenants et aboutissants. C'est d'ailleurs ce qui m'agace le plus : on trouve partout sur la Toile une présentation du projet architectural, mais nulle part une présentation sérieuse et complète du projet économique. Et encore, je suis bien bon de donner mon imprimatur au projet architectural : il y a 200 mètres de base au sol, et je suis convaincu que le rendu des films avec cette sorte de luminosité surréelle n'a rien à voir avec ce que cela donnera en réalité. En fait, le plus prudent, ce serait de comparer avec des réalisations comparables dans d'autres coins du monde, et notamment d'étudier de près les "avant" et les "après"...

Moi, ce que je veux, ce sont des garanties pour les habitants du 15ème afin qu'ils ne supportent pas, pour de nombreuses années encore, des nuisances incessantes. Tenez, par exemple, j'ai souvent critiqué Yves Contassot, mais pendant la réunion organisée par Madame Hidalgo, il a fait une observation très juste  (Redde Contassum Contasso) : les accords de  Grenelle,  votés aujourd'hui même  imposent aux bâtiments tertiaires une consommation inférieure à  50 Kw/h par m2 alors qu'une des tours plus plus écologiques, la tour de la Poste à Bonn, consomme au mieux 500 Kw/h. Il a aussi observé  que dans le petit film publicitaire, l'étude des ombres portées a été réalisée avec un solstice d'été, c'est à dire un soleil haut dans le ciel. Avec un soleil de solstice d'hiver les ombres seront beaucoup plus étirées et  plongeront nombre d'habitations alentour dans une certaine pénombre, ce qui nécessitera de chauffer ces appartements encore plus étant donné qu'ils ne verront pas beaucoup le soleil.

Merci Monsieur Contassot. Je n'y avais pas pensé, à titre perso, comme quoi, une observation attentive révèle bien des vices cachés. Pendant cette réunion, un quidam a laissé entendre que des tours seraient en projet à la Bastille et sur le Front de Seine, en tout cas, au moins dans l'esprit de Jean Nouvel.

Cela dit, tenez vous bien, amis lecteurs : Delanoë a juré d'asphyxier le XVème et il persiste : il n'y aura pas de parkings sous la tour, et cette fois, il n'est plus possible d'incriminer les Verts. Je rêve ou quoi : conneries sur conneries, au niveau circulation, dans le 15ème.

Il paraît qu'il y a une seconde réunion le 16 décembre. Cette fois, je vais y aller, et ça va chauffer. J'invite d'ailleurs les démocrates du 15ème à s'y rendre. Le MoDem en masse à la réunion ! J'aimerais bien, d'ailleurs, que Marielle de Sarnez pose un certain nombre de questions, au prochain Conseil de Paris, sur ces tours. J'espère qu'elle saura s'emparer de la question au nom des Parisiens inquiets.

Il y a enfin un dernier détail qui me chiffonne : Unibail, la société qui va payer tout ça, elle est financée par les Cheikhs arabes ou quoi ? Si je ne m'abuse, cette société a bien lancé un autre projet à la Défense, non ? Elle est vraiment capable de payer tout ça ?

Je conclus par une dernière prévention : dans pas mal de villes d'autres pays, les tours ont été des réussites architecturales. A Paris, à l'exception de la Défense, cela a toujours produit des horreurs, avec un ban tout particulier pour les cauchemars du Front de Seine (merci Chirac !) qui ont en plus réussi à se faire classer au patrimoine mondial de l'Unesco (merde : on ne peut plus les démolir !).

J'aurais l'occasion de revenir sur cette tour dans d'autres articles postérieurs. Je n'en ai pas fini...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (2)

Par Archi-radieux
posté le 17 décembre à 12:05
Signaler un abus

En voyant apparaître ce projet sur ma newsletter du Moniteur, la première réflexion qui m'est venue est un effet l'impact de l'ombre portée qui fait fi du droit au soleil pour le respect duquel les règles d'urbanismes ont été créées. Il y avait le peuple d'en bas, maintenant on invente le peuple de l'ombre. Tout le mépris des affairistes financiers continue à s'exprimer, malgré les leçons de la crise, à l'encontre des populations manipulées. Du point de vue énergétique, le rapport surface/volume de ce projet est le plus défavorable possible. Les architectes doivent arrêter de se faire plaisir en espérant ou promettant compenser par des technologies coûteuses leur inculture en matière de conception bioclimatique (si possible passive). Honte aussi aux politiques qui pallient leur inefficacité en marquant leur époque de leurs ouvrages grandiloquents. Les rois aztèques, khmers, égyptiens nous ont laissé les leurs, seuls témoins de civilisations qu'ils n'ont pas réussi à sauver. Mauvais présage....

Par Archi-radieux
posté le 17 décembre à 11:58
Signaler un abus

En voyant apparaître ce projet sur ma newsletter du Moniteur, la première réflexion qui m'est venue est un effet l'impact de l'ombre portée qui fait fi du droit au soleil pour le respect duquel les règles d'urbanismes ont été créées. Il y avait le peuple d'en bas, maintenant on invente le peuple de l'ombre. Tout le mépris des affairistes financiers continue à s'exprimer, malgré les leçons de la crise, à l'encontre des populations manipulées. Du point de vue énergétique, le rapport surface/volume de ce projet est le plus défavorable possible. Les architectes doivent arrêter de se faire plaisir en espérant ou promettant compenser par des technologies coûteuses leur inculture en matière de conception bioclimatique (si possible passive). Honte aussi aux politiques qui pallient leur inefficacité en marquant leur époque de leurs ouvrages grandiloquents. Les rois aztèques, khmers, égyptiens nous ont laissé les leurs, seuls témoins de civilisations qu'ils n'ont pas réussi à sauver. Mauvais présage....

A propos de l’auteur


Lheretique 7494 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte