Magazine Côté Femmes

Le freak, c’est chic

Publié le 21 octobre 2008 par Mawquise

Ce n’est plus un scoop pour personne, j’attire le freak.

Le freak m’aime, il est aimanté par moi, je suis l’alter ego du freak.

Alors forcément au début, je faisais de la dépression nerveuse. Genre “pourquoi a t-il fallu qu’un mec compose un poème sur mes pieds dans le tram?“, “pourquoi ce mec venu de nulle part s’est-il agenouillé devant moi sur un passage piéton bondé pour me demander en mariage?“, “pourquoi est-ce que tous les cas sociaux viennent me raconter leur vie de merde à moi?“.

Tu penses bien que de réponse je n’ai point obtenu, alors j’ai fini par me dire que j’avais la tronche d’un journal intime pour asociaux.

L’âge aidant, ma graaaande maturité itou, j’ai fini par me dire que ç’eût été bien navrant de me pendre pour si peu, mais que j’allais plutôt prendre ça pour un destin hors du commun.

Comme Brigitte Bardot est l’amie des animaux, comme Cauet est l’ami du beauf et le Professeur Choron l’ami du vieux con réac’, j’allais être l’amie du freak.

Main dans la main (si le freak a pas les ongles tout noirs), nous dévalerions les côteaux d’Arcadie sous un soleil clément et bienfaiteur, riant aux éclats comme dans une pub Nutella, buvant du Cointreau à même la source et cueillant les canapés au saumon sur leurs rameaux. Ce serait le Valhalla, cette Arcadie de la pétasse mondaine. Ce serait MON Arcadie.

Une Arcadie où jamais il n’y aurait de pluie perfide pour faire frisouiller le cheveu indiscipliné, où ce putain de vernis Chanel “Allegoria” tiendrait plus de 6h sans partir en live, où le démaquillant ne ferait pas de toi un souriceau atteint de myxomatose, bref, une Arcadie où le freak serait un accessoire mode aussi bluffant qu’un gilet en rat mort (top tendance cette saison!).

Un endroit aussi, où jamais y’aurait un teubé total pour décider de se jeter sous le métro à Hôtel de Ville à 20h en semaine (quelle impudeur, quel mauvais timing!) (QUEL GROS EMMERDEUR)

Réponse du conducteur de métro:

scrrriitchh “Mesdames Messieurs bonsoir, nous allons être immobilisés pendant quelques instants à cause d’un incident voyageur” scccrrritch (alors ça, ça peut aussi bien vouloir dire “t’as une grosse vache obèse qu’a gerbé son 8ème croissant aux amandes” que “oh mon dieu, six petits hommes verts viennent de prendre les manettes! Ils écoutent du ENRIQUE IGLESIAS! HEEELP!”)

Silence.

scrrritch “ceci dit, ça me ferait vraiment plaisir de voir plus de jolies demoiselles souriantes!” scrrritch

Silence.

scrrritch “c’est pas la peine de faire la gueule parce que y’a pas Dr House ce soir…!!!!!” scrriiitch

Freak, tu m’as rendue belle. Tu m’as fait marrer.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mawquise 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine