Magazine

Bouffées de chaleur

Publié le 22 octobre 2008 par Lesbottieres
  6ème journée : le mont Bromo (01 oct 08)   3h 30 du matin -  Driiing !!! Le téléphone nous surprend en plein sommeil. Non, ce n'est pas une erreur, il faut se lever. (la grasse matinée annoncée hier, c'était une blague ... Déçu ) Que je vous explique la situation : Comme je vous l'ai indiqué dans le billet précédent, nous sommes logés à Tosari, petit hameau accroché à la paroi du mont Bromo un volcan actif (2 329 m). Un peu plus loin, tout aussi actif, son voisin le mont Semeru (3 676 m) et pour voir un des plus beaux spectacles que la nature puisse nous offrir c'est à dire un lever de soleil sur ces deux volcans, il fallait se sortir du lit. Ce qui est fait. Très honnêtement, me lever à cette heure matinale pour ce motif, ça ne me dérange pas du tout.   En 4 x 4 puis à pied, nous arrivons en haut d'une colline qui surplombe le Bromo. Les premières lueurs du jour apparaissent.    Bouffées de chaleur     Nous sommes bouche bée. Quel spectacle ! Si le mont Semeru en impose au dessus de la brume, le Bromo reste caché aux yeux de ses admirateurs. On devine son emplacement grâce à sa fumée qui s'échappe par dessus les nuages. Alors que les premiers rayons du soleil colorent son dôme, le Semeru se met à cracher un imposant panache de cendres et de fumée. Pas d'inquiétude, il a l'habitude de le faire toutes les 20/25 minutes. Je me répète : quel spectacle !      Indonésie 2 028 Indonésie 2 029 Indonésie 2 030   Bouffées de chaleur     Nous restons de longs moments à contempler ce panorama.   Le Bromo refuse de se montrer ? C'est nous qui allons aller à sa rencontre. On reprend les 4 x 4, direction la Mer de Sable (nom donné à la vaste et épaisse couche de poussière volcanique située à la base du volcan) A notre arrivée, le brouillard commence à peine à se dissiper. Pour effectuer l'ascension jusqu'au cratère du mont Bromo, deux solutions : le cheval ou la marche.  

Bouffées de chaleur

Bouffées de chaleur

  On choisit la marche. L'approche n'est pas trop difficile si ce n'est les 267 marches aménagées mais abruptes qui constituent l'ultime partie pour accéder au bord du cratère. Un dernier effort et nous y sommes.    

Bouffées de chaleur

Le vent a la bonne idée de souffler dans le bon sens, ce qui nous permet de ne rien manquer du spectacle. 

Bouffées de chaleur

    Et vous savez quoi ? Il parait que le volcan Kawa Ijen que nous allons découvrir demain est encore plus extraordinaire. Alors, à demain !   PS : J'entends d'ici les personnes compatissantes et pleines d'attention se demander où en est l'état de "bronchiteux".  C'est mieux, merci !
Sourire
         (Toutes les photos de cette sixième journée dans l'album "Indonésie 6ème jour")  J'essaie pour cet après-midi, promis.    

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lesbottieres 195 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog