Magazine Autres sports

La Table ronde 6VB, semaine 8

Publié le 23 octobre 2008 par Sixverges
Nous nous penchons sur les matches Colts-Titans, Giant-Steelers et Bucs-Cowboys avec notre invité Patchalif des Chroniques du Roux.

-Indianapolis à Tennessee:
Nick T: les Colts sont les rois de l'AFC Sud depuis cinq ans. Au cours de cette période, les Jaguars étaient leurs principaux rivaux mais ceux-ci n'ont jamais réussi à gagner le gros match qui aurait ébranlé l'ordre établi. Cette saison, les Titans ont la chance de porter le coup de grâce dès la semaine huit, ils ont intérêt à ne pas la rater. Sur papier, les Titans ont tout ce qu'il faut pour battre les Colts: un excellent jeu de course, une défensive robuste et de bons demis de coin. Les Packers ont eu beaucoup de succès la semaine dernière en rudoyant les receveurs de passes des Colts, les Titans devraient les brasser encore plus. Tout semble favoriser la troupe de Sylvain Fisher, le seul bémol étant qu'ils n'ont pas encore affronté de puissance offensive cette saison. Les Colts ne se laisseront pas faire mais les Titans devraient l'emporter 24-14.
Fredster: difficile de ne pas favoriser les Titans pour ce match. C'est vrai qu'ils n'ont pas affronté une vraie offensive jusqu'à présent et je ne suis pas sûr qu'ils vont en affronter une dimanche. Les Colts en arrachent cette saison à tous les points de vue. Les blessures ont joué pour beaucoup en défensive et sur la ligne à l'attaque mais ça n'empêche pas que Manning ne ressemble pas au Manning des beaux jours. Le jeu au sol est pénible et l'attaque aérienne n'est pas constante. On sent que Marvin Harrison à effectivement 36 ans cette saison. Je ne serais pas surpris que les Titans écrasent les Colts avec leurs jeux au sol et dominent outrageusement le temps de possession du ballon. Mon verdict: 28-10 Titans
Patchalif: à première vue, c'est le type de match piège où tout le monde a enterré les Colts et ceux-ci ressortent avec une victoire afin de prouver le contraire. Par contre, Joseph Addai ne participera pas au match, les Colts viennent à peine de se faire ramasser par Ryan Grant, alors qu'ils vont affronter Chris Johnson et le gros LenDale White: problèmes à l'horizon pour les Colts. Les Titans ont vraiment l'allure d'un futur contender au Super Bowl, mis à part peut-être au poste de QB, mais Collins s'est déja rendu en finale avec une équipe semblable. Manning ne se laissera pas faire, mais ce sera tout de même trop peu. Victoire des Titans 24-20.
-NY Giants à Pittsburgh:
Nick T: un affrontement très intéressant entre deux équipes qui sont bonnes autant en attaque qu'en défense. La médiocre ligne offensive du Pittsbourgue aura fort à faire pour garder Ben Roethlisberger en position verticale. Justin Tuck est un véritable dynamo cette saison, un QB qui garde le ballon trop longtemps comme Ben sera un véritable festin pour lui. Si l'attaque des Steelers réussit à produire un tant soit peu, leur défensive devrait leur permettre de gagner le match. Steelers 20, Giants 17.
Fredster: un drôle de match à prévoir. Les Steelers, malgré un jeu au sol laborieux dû à l'inconstance de la ligne, demeurent une équipe qui peut démontrer une force de frappe évidente avec les Roethlisberger, Santonio Holmes, Hines Ward et les autres (Nate Washington, etc). Les Giants aussi par contre et leur jeu au sol leur procure un avantage non négligeable. Jacobs n'est toujours pas blessé et en attendant, il fait son travail avec un certain panache. Reste à voir ce qu'il sera capable de faire contre l'excellente défensive contre la course du Pittsburgh. Eli semble s'affirmer comme un bon quart qui ne fait plus trop trop d'erreurs couteuses dans des moments cruciaux. Je donne l'avantage aux Giants dans un match serré: 24-21
Patchalif: ça devrait être effectivement un excellent match entre deux équipes bien rodées. Ce que je trouve relativement bizarre chez les Giants est qu'il semble que tout le monde avait oublié qu'ils étaient les champions du Super Bowl. Les Cowboys étaient les rois de leur division, Eli est encore le petit frère de Peyton, et la face de Tom Coughlin va bientôt tourner au bleu avec le temps froid qui revient. Bon le dernier point est un peu hors propos, mais les Giants sont souvent sous-estimés malgré leurs victoires. Et je crois sincèrement qu'ils ont une meilleure équipe et sont plus en santé que les Steelers, donc victoire de 27-17 des Giants.
-Tampa Bay à Dallas:
Nick T: les Cowboys sont en crise, Tony Romo est absent, voilà que les Bucs arrivent en ville... Le Tampa est bien la pire équipe à affronter pour relancer une offensive. Ils ont enrayé les Panthers, les Packers et les Broncos cette saison, je gage qu'ils vont faire la même chose aux Confused Cowboys. Ils ont toutes les armes défensives pour contenir les multiples armes du Dallas: de bons secondeurs, des demis de coin expérimentés…En plus, Jeff Garcia est de retour comme QB #1, la chimie commence à se développer entre lui et Antonio Bryant… Ça regarde bien pour les Bucs. Tampa Bay 27, Dallas 14, Wade Phillips 0
Fredster: voilà un bien mauvais moment pour les Cowboys que d'affronter les Bucs, une des équipes de l'heure dans la NFL. Les débuts de Brad Johnson ont été pénibles mais ça devrait quand même se replacer cette semaine. Cependant, ce sera loin d'être suffisant pour donner la victoire aux Cowboys. Les Bucs devraient courir pendant tout le match grâce aux efforts combinés de Earnest Graham et Warrick Dunn. Et Garcia est un excellent game manager qui va faire les quelques passes suffisantes pour distancer les Cowboys et leur défensive tout à fait ordinaire. Parce que les problèmes du Dallas ne se font pas sentir seulement à l'attaque mais surtout en défense. Steven Jackson en rit encore. J'y vais donc avec une victoire facile des Bucs 28-10...
Patchalif: ça commence à sentir Jason Garrett à Dallas. Avec les défaites qui s'accumulent, Wade Phillips doit sentir le souffle de Jerry Jones dans son cou, ou plutot la lame du couteau. Si les Cowboys ne sont pas des séries, il est évident que Phillips perdra son emploi, Garrett sera le choix de Jones pour le remplacer. Accumuler les défaites consécutives n'est vraiment pas la meilleure solution pour être des playoffs dans une division aussi compétitive. Mauvaise nouvelle, Brad Johnson est encore en remplacement du petit doigt de Tony Romo. Autre mauvaise nouvelle, les Bucs sont en ville. En additionnant ces données, ca donne une autre défaite aux 'Boys. Victoire de Tampa 31 à 14.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines