Magazine People

Francis Perrin : son témoignage sur l'autisme vous a touchés

Publié le 24 octobre 2008 par Benjamin Tolman

Francis Perrin Agrandir l'image

Diffusé hier soir sur France 2, le reportage réalisé par Francis Perrin, papa d'un petit Louis, atteint d'autisme, a touché de nombreux téléspectateurs.

Vous avez été nombreux, hier, à suivre Envoyé Spécial, qui proposait notamment un sujet un peu particulier, puisque l'acteur Francis Perrin (qui a coréalisé le reportage) a choisi de parler à la première personne et de filmer son quotidien pour témoigner sur l'autisme.

Un sujet qui le touche en effet de près, puisque son fils Louis, âgé de 6 ans, est atteint par cette maladie. Ce type de reportage, peu conventionnel puisque ne confrontant pas plusieurs points de vue, mais suivant de manière intimiste le parcours d'une famille, est aussi l'occasion de parler d'une pratique peu reconnue en France pour le traitement de l'autisme : l'Analyse Appliquée du Comportement (ABA en anglais).

Intimiste mais pas exhibitionniste, ancré dans la réalité mais aussi porteur d'espoir, ce sujet, traité par Francis Perrin, a su trouver l'équilibre nécessaire pour traiter avec justesse un thème douloureux pour de nombreuses familles, rarement abordé avec justesse.


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (35)

Par bakoly
posté le 22 avril à 17:43
Signaler un abus

bonjour mr perrin , j'ai un enfant excuse-moi un fils autiste de 21 ans(adulte) qui n'avait pas eu la chance comme louis de pratiquer l'ABA parceque pour l'instant nous vivons le jour le jour quand il est heureux nous le sommes , notre fils est l'aine de la fatrie en cas de crises le souci de mon époux c'est de proteger ses femmes, comme je vous notre problème déjà cet été 2011 c'est de lui trouver un centre de vacances pour que mari et ses soeurs puisse souffler puisque moi la mère je suis obligé de travailler toute l'été , mon mari étant parent aidant il s'occupe de lui ; les centres de vacances j'ai appelé 1 mois et demi de cela ils m'ont c'est trop tot maintenant c'est trop tard (en avril) c'est dommage , l'aide pour les vacances ne cause pas de souci mais les places il n'ya pas , en tant que parents d'enfant autiste il n'ya jamais de moments de répits mais bon courage à vous merci de m'avoir lue.

Par fifi
posté le 27 mars à 09:49
Signaler un abus

ce reportage ne confronte effectivement pas plusieurs point de vue il en donne un seul en ne parlant que de la methode aba.cette methode est présenté comme la panacée que nos méchants psy francais ignorent. désolé mais les psy francais connaissent la methode aba: teacch et autres,simplement chaque enfant autiste a une personalit& une histoire un parcour différent en méthode bonne pour l'un peut etre desastreuse pour iun autre, il y a des enfants des familles et des autismes.c'est absurde de presenter une methode comme une fin en soi; les acquisitions ne sont pas une finalités dans l'autisme.l'autisme est handicapant est il un handicap pour autant? le traitement du handicap et de la pathologie psy ne sont pas le meme; il ne s'exclue pas et peuvent se completer !la methode aba est une methode juste une methode apportant des acquisitions importantes certes mais insuffisantes dans la prise en charge de l'enfant.au rique de decevoir certains je dois dire que les pedo psy ne rejettent pas ces techniques comportementales souvent appliquéees dans les hopitaux de jour en plus de la prise en charge psychotherapeutique.

Par Lorcane
posté le 20 février à 14:10
Signaler un abus

J'ai vu cette emmission sur le programme ABA avec la petite famille de Monsieur Francis Perrin et je les remercie de nous faire connaître ce nouveau programme qui doit se développer d'urgence. Comment apporter mon soutient à son association ?

Par sylvie
posté le 20 février à 11:56
Signaler un abus

Je suis touchée par le commentaire de marco.je suis moi meme maman d'un enfant qui souffre d'autisme .je me permet de dire que c'est à vous monsieur de décider pour votre enfant et non au directeur d' établir le parcour de votre enfant en sachant que c'est une souffrance permanente il faut se battre et il ne faut pas baisser les bras .c'est l'avenir de votre enfant qui est important il doit bénéficier d'une scolarisation comme les tous les autres enfants qui souffrent d'autisme en mettant tous les moyens adapter pour lui permettre de poursuivre une scolarisation dans de bonnes conditions.mon fils agé de 11 ans a pu etre scolarisé en clis avec une avs individuelle uniquement le matin et tous les aprés -midi il a une prise en charge dans un ime (institut medical éducatif)mon enfant a beaucoup progressé meme si ce n'est pas le parcour idéal.on est toujours heureux de voir notre enfant progresser et il est heureux d'aller a l'école comme les autres enfants.

Par elymax
posté le 16 février à 05:10
Signaler un abus

bonjour, je suis d'accord avec vous, moi il est pas authisme mais il est sourd et c'est une bataille continuelle pour le faire évoluer, il faut que je déménage constamment et c'est dur. J'était à Mauriac (cantal) j'ai démenagée à Aurillac pour lui évité les trajets après Aurillac pas de structure, je l'ai envoyé à Clermont ferrand , jusqu'à la 3 éme ok, maintenant pour un apprentissage il faut que j'aille à Toulouse pour lui rendre une vie indépendante. Je suis comme vous , je ferai tout pour mon enfant et je vous en suis reconnaissante car beaucoup de papa s'en vont comme le papa de mon dernier qui est parti et me considéré comme une gogoles quand l'horto venait faire des cours à mon petit devant la glace , il me disait c'est con. Et j'ai entendu une phrase importante, dans ces cas il faut se soutenir et pas s'évader. Bon, moi je m'en sors toute seule mais c(est dur. Vous m'avez donnez lenvie de me battre en déménageant et c'est important pour moi, merci

Par sarah
posté le 15 février à 23:30
Signaler un abus

merci, tout simplement merci. votre reportage nous a touché et ému. Notre fils a 5 ans 1/2, il est en cours de diagnostic et nous nous battons depuis qu'il a 18 mois pour savoir de quoi il "souffre"; Il faut rencontrer les bonnes personnes, celles qui ont une formation adéquate & elles sont trop rares. Il faut se former, se renseigner, se documenter en tant que parents et le chemin est difficile. Alors, des témoignages tels que le votre sont capitaux. Vos paroles résonnent car nous le vivons au quotidien : ces petits progrès infimes mais qui nous semblent énormes, ces difficultés alimentaires.... De plus, cela aide à faire comprendre au plus grand nombre ce qu'est l'autisme ; l'entourage a parfois du mal à saisir. Continuez. pour vous, pour nous & tous ces petits autistes & parents. Merci!

Par Jo
posté le 12 février à 16:37
Signaler un abus

Bravo pour votre immense courage communicatif

Par jijiga
posté le 08 janvier à 07:47
Signaler un abus

bonjour, ça fait un moment quej'ai vue le reportage et ça m'a bcp touché je l'ai regardé avec mon mari adj mon mari n'est plus là il est décèdé d'une crise cardiaque à 42 ans j'ai deux enfants en bas âge et depuis le décès de mon mari je n'arrête pas de penser à une phrase que francis perrin à dite: c'est dieu m'a donné cette épreuve c'est qu'il sait que je suis capable de la surmonter " dans ce sens là. bon courage pour cette épreuve et merci pour tout ce que vous faites pour les autres enfants

Par Lhsn
posté le 05 décembre à 07:18
Signaler un abus

Bonjour, Je suis le père d'un enfant TED. Mon garçon a maintenant 5 ans et bénéficie du programme ICI (Intervention Comportementale Intensive) depuis 2 ans. Les progrès sont grands. Ils lui montrent comment faire les choses dans la vie. (Comment aborder des gens, tenir une ustensile, s'habiller, etc). Doté d'une mémoire phénoménale, il apprend très rapidement. Je suis convaincu que les enfants autiste-TED doivent tous être stimulés par un programme personnalisé pour se développer. Avis aux parents: défoncez les portes, ça en vaut la peine.

Par Monika Schütz-Bettwy
posté le 23 mars à 12:50
Signaler un abus

Pourrais-t-on m'aider j'ai un petit autiste qui s'appel DANOUSH, il n'y a pas de ressource. Je voudrais vous envoyer l'appel. Danousch est né en France il est d'origine polonaise. SVP Relayez moi dans le nord 1€ pour la région du nord nous aiderait à sauver le petit garçon. Merci du fond du coeur pour ce que vous pourez faire. Monika

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine