Magazine Bourse

Les médias gonflent la crise

Publié le 26 octobre 2008 par Fabien Major @fabienmajor

Crise économique, crise alimentaire, récession, stagflation, dépression… Difficile de trouver des nouvelles positives dans l’actualité. Même la “Bonne nouvelle GM” a pris le bord pour manque de fond.

Hier, c’en était trop. J’ai constaté que le millage sur la crise s’étire un peu trop. Dans la Presse, on donnait l’exemple de la chaîne Amelia’s Grocery Outlet. Elle fait en ce moment des affaires d’or en vendant des aliments périmés, endommagés ou discontinués.

grenouille
Dans les salles des nouvelles, les chefs de pupitre exigent des articles “human” de la crise économique. On extrapole tellement les effets catastrophiques du ralentissement économique que je ne serais pas surpris que la vitesse de transmission de l’information par le web et la prolifération d’opinions plus ou moins documentés accentue la crise actuelle en Dépression 2.0.

Comme employeur à voir le “supposé Tsunami” qui s’approche, il vaut mieux foutre tout le monde dehors pour conserver ses billets sous son matelas et sa marge de crédit intacte! Certains paniquent sans savoir pourquoi, mais simplement en voyant les autres paniquer.

Il faut couvrir les effets de la crise par tous les angles possibles, quitte à en créer. Ce voyeurisme à l’excès peut très bien grossir l’événement à une dimension qui sera ensuite difficile à contrôler. Un viaduc tombe et voilà que TOUTES les grandes artères de la province sont charcutées. Les journalistes attendent le moindre caillou qui se détache de la structure. Avec la crise financière, c’est la même chose. Oui,il y a beaucoup de concret et des faits économiques très inquiétants, mais le Soudan a encore faim. On s’explose encore en Irak. Le HIV se propage toujours.

Et si voir des amis, manger au resto, aller au cinéma le samedi soir et bruncher dans les Laurentides… contribuaient davantage à se sortir de la crise que de s’apitoyer sur son sort sous les couvertures?

Les bonnes nouvelles FM du jour: Pratt et Withney ouvrirait une usine d’assemblage à Mirabel. La semaine dernière, elle annoncé un investissement de 360 millions dans ses activités de recherche à Longueuil. Le prix de l’essence diminu. Notre devise aussi, ce qui va favoriser les exportations et une baisse des prix des aliments!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fabien Major 12992 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte