Magazine Autres sports

Sautons aux conclusions, semaine 8: les favoris survivent de justesse.

Publié le 26 octobre 2008 par Sixverges
Un dimanche rempli de victoires peu convaincantes pour les contenders...
Chiefs 24, Jets 28: les Jets continuent à être très peu convaincants, même dans la victoire. Un gain par la peau des fesses contre les Chiefs à domicile, une performance en dent de scie de Favre, une ligne offensive douteuse… Les Jets sont chanceux d’avoir un calendrier facile. Il faut souligner la belle performance de Tyler Thigpen pour les Chiefs (25/36, 280 v, 2 TD), il s’est beaucoup amélioré depuis le début de la saison.
Rams 16, Patriots 23: les Pats s’en tirent bien sans Brady, gagnant des matches serrés en réussissant le jeux-clés au bon moment. Ils en ont eu plein les bras contre les Rams mais ils ont réussi à s’en sortir une fois de plus. On revoit l’équipe de 2003: clutch, frustrante et très difficile à battre. Les Rams ne réussiront pas à remonter la pente mais ils jouent exponentiellement mieux que sous les ordres de Scott Linehan. Chapeau à Jim Haslett.
Bills 16, Dolphins 23: 18 points sans riposte pour les Dolphins, 314 verges pour Pennington, 175 verges pour Ted Ginn… Qui l’eut cru? La NFL, c’est n’importe quoi… Les Dolphins sont pleins de surprises, ils pourraient se glisser dans la course aux séries avec un peu de chance. Quant aux Bills, ils se joignent à la liste d’équipes dont la force véritable reste à déterminer. Ils affrontent les Jets et les Pats lors de deux prochaines semaines. Des matches de quatre points!
Bucs 9, Cowboys 13: c’est clair que c’était un match de merde mais la victoire fera beaucoup de bien au Dallas. Les ‘Boys ont été opportunistes, profitant pleinement de leurs rares opportunités. Quant aux Bucs, leur offensive leur jouera de mauvais tours lors des gros matches. Il y a là un flagrant manque de playmakers. Seulement cinq catches et 33 verges pour Terrell Owens
Chargers 32, Saints 37: les gens de Londres ont eu droit à un bon match cette année, contrairement au putride match Giants-Dolphins de l’an dernier. Les Saints ont été égaux à leur réputation: merveilleux en attaque, pourris en défensive. On a un solide man-crush sur Drew Brees. On se sent tout chaud en dedans quand on le voit jouer, c’est beau! Il a complété 30 passes à 8 joueurs différents, 339 v, 3 TD, 0 INT. De la poésie sous forme de QB. Le ciel est pas mal plus gris pour les Chargeurs qui sont supposé être bons en attaque et en défense mais se retrouvent avec une fiche de 3-5. On a beau croire que les Broncos vont s’autodétruire mais les Chargers doivent quand même gagner pour les rattraper.
Giants 21, Steelers 14: un match sloppy mais intense qui nous a rappelé le dernier Super Bowl. Duel inégal du côté des lignes offensives, les Steelers laissant leurs adversaires sacker Roethlisberger à cinq reprises. De l’autre côté, personne n’a touché à Eli Manning… Ben s’est fait intercepter quatre fois, connaissant un match généralement difficile. La défensive pittsbourgeoise a réussi à limiter les dégâts mais ils ne peuvent tout faire… Les Giants maintiennent leur aura de winners, Eli le premier.
Ça reste serré dans la NFC Est: Toutes les équipes de la division ont gagné, les Eagles sont derniers mais ont quand même quatre victoires. Les matches intra-division seront vraiment intéressants à suivre, à commencer par un merveilleux Cowboys-Giants dimanche prochain. Les Eagles et les Skins en ont cependant eu plein les bras contre des adversaires qu’ils auraient du battre facilement…
Les Panthers gagnent un gros match: ils sont notre coup de cœur de la première moitié de saison… À 6-2, tous les espoirs sont permis. Ils ont du talent à toutes les positions importantes…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines