Magazine Humeur

On n'est pas couché mais ils ont besoin de repos

Publié le 27 octobre 2008 par Chroneric

Bien sûr, la question des sans-abris est assez importante et grave pour que le temps de la discussion cesse pour laisser le temps à l'action. Une discussion qui a vite tourné à la foire dans l'émission de Laurent Ruquier On n'est pas couché ce samedi 25 octobre 2008 sur France 2 (c'était même dimanche matin). Les invités Augustin et Jean-Baptiste Legrand se sont vite perdus dans un dialogue de sourds avec Eric Zemmour. Les frères venaient présenter un documentaire sur les enfants de Don Quichotte qui se battent pour trouver des solutions de logements.

Mon sentiment après coup est que Augustin Legrand venait dans l'idée de s'engueuler avec le journaliste. Ce dernier n'avait aucunement l'intention d'être méchant ou de dire du mal sur ce sujet ou contre eux, même si des fois, par le passé, il n'a pas toujours été tendre ou consensuel avec les invités (ce qui est un bon signe d'indépendance et de démocratie). Par moment d'ailleurs, l'invité prenait des tons ou des positions vis à vis du journaliste qui me gênaient, limite insultant. Chacun a le droit de donner ses avis et ses pensées sur tout type de sujet comme je le fais dans mon blog. Je ne veux aucunement défendre ou prendre parti pour qui que ce soit, mais il faut reconnaître que Eric Zemmour dit souvent des choses justes même si ça peut fâcher ou faire mal. Par exemple, il n'avait pas tord quand il disait que beaucoup de Français ne veulent pas voir débarquer à côté de chez eux ou sur le même palier, des hommes, des femmes ou des familles entières qui vivent de grandes difficultés, dans des situations précaires. En parallèle, les frères Legrand ont raison de parler d'ignorance. C'est ce qui engendre la méfiance et la peur.

Mon autre sentiment est que le comportement d'Augustin Legrand ne peut être justifié par le fait qu'il se sentirait intellectuellement inférieur à Eric Zemmour. Il a donc pris la tactique d'être énervé et de jouer au professeur, ce qu'a tout de suite compris le journaliste qui a vainement essayé de l'en dissuader. Je ne dis pas qu'il est stupide, je dis qu'il croyait l'être. On dit souvent que la vérité fâche, là pour le coup l'invité s'est beaucoup énervé… Je pense qu'Eric Zemmour est assez expert et pointu dans de nombreux sujets pour que l'on puisse prendre le temps de l'écouter et de faire le tri si besoin. Tout ça est bien dommage car ce que l'on retiendra de cette émission c'est la joute verbale. Heureusement qu'Eric Naulleau a calmé le jeu avant que les coups ne pleuvent. J'ai bien cru qu'Augustin Legrand allait frapper Eric Zemmour quand il s'est approché de lui.

Ce que je conseillerais aux frères Legrand c'est de se concentrer sur leur combat et de ne pas se tromper d'ennemi. L'ennemi c'est le temps, l'inaction, les promesses, les préjugés, l'ignorance.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chroneric 80 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines