Magazine

Les révolutionnaires de la rue de La Boétie

Publié le 27 octobre 2008 par Micheljanva

R Les Jeunes Populaires de l'UMP ne savent plus quoi inventer pour concurrencer la gauche, alors ils se déclarent "révolutionnaires" (en attendant de se reconnaître socialistes, voire collectivistes ?). Aurore Berger indique :

"On veut débattre sur des thèmes où on ne nous attend pas : le mariage homo, la discrimination positive… Nous suivrons les résultats de ces débats : il faut que nous soyons un aiguillon, c'est pour cela que l'UMP nous laisse une marge de manœuvre"

Bref : des révolutionnaires dans le sens du vent et du courant dominant... Si encore ils s'étaient déclarés "révolutionnaires" pour la famille ou pour la défense de l'enfant à naître, leur récupération aurait été amusante. Force est de constater qu'il s'agit d'une véritable adhésion à l'idéologie révolutionnaire, laquelle consiste à retourner la nature des choses. Comme l'écrivait Joseph de Maistre,

"La contre révolution n'est pas la révolution à l'envers mais le contraire de la révolution"

Michel Janva


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte