Magazine Finances

A quoi sert l’assurance obsèques ?

Publié le 27 octobre 2008 par Questions Capitales

A quoi sert l’assurance obsèques ?
Chaque enfant coûte une maison à ses parents et pour le prix de noces décentes, on peut déjà facilement s’acheter une voiture. Chacun sait que les grands évènements d’une vie ont leur prix.

Mais qui se soucie des frais d’obsèques ? Ceux-ci aussi sont pourtant élevés. Faisons-en l’énumération : les faire-part et l’avis de décès, les extraits mortuaires, le cercueil, l’entrepreneur des pompes funèbres, le corbillard, l’incinération ou l’inhumation, la cérémonie et le repas, la pierre tombale et la décoration,… Ainsi, ces frais atteignent déjà rapidement les 5.000 euros pour une incinération et les 7.500 euros pour un enterrement. Et qui sait à combien ils s’élèveront au moment de votre décès ?

Dans beaucoup de cas, ce sont les proches qui passent à la caisse. Il existe pourtant une alternative : l’assurance obsèques. Vous voulez éviter que vos obsèques mangent déjà une grande partie de votre héritage ? Ou vous vous attendez à ce que votre dernier voyage se déroule précisément comme vous l’aviez espéré, sans imposer à vos proches les problèmes pratiques ? Alors vous feriez bien de souscrire une assurance obsèques.

Le marché propose, aujourd’hui, trois types d’assurances obsèques : les assurances capital-décès, les assurances en nature et une combinaison des deux. Dans le premier cas, un capital est versé à vos proches quand vous décédez. Les assurances en nature vous permettent de décider du déroulement exact de vos obsèques, la facture ne passant pas par vous mais étant directement payée par l’assureur.

Il vaut certainement la peine de comparer les différentes assurances obsèques existantes sur le marché. Surtout sachant qu’une assurance obsèques peut être complètement adaptée sur mesure et cela, par exemple, d’un point de vue fiscal. Un courtier en assurances recherche pour vous, ce qui vous convient le mieux.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Questions Capitales 330 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine