Magazine Football

Le pari gagnant de Paul

Publié le 27 octobre 2008 par Naunin

Le Paris Saint Germain a remporté hier soir le classique contre l’Olympique de Marseille de belle manière (quatre buts à deux). Marseille a un peu déçu, mais Paris a surtout très bien joué. Pour moi, le club de la capitale a profité de la fraicheur et du talent de trois joueurs majeurs hier soir : Rothen - Hoarau - Luyindula. Ils ont été bons chacun dans leurs styles : le jeune Guillaume Hoarau marquant deux buts et demi, Jérome Rothen étant décisif sur son côté gauche et sur coup de pied arrêté, et Pegy Luyindula, de retour à un bon niveau, a fait tourner la défense marseillaise en bourrique. Un bémol sur la prestation de Mandanda, esseulé une fois de plus par une défense patraque, qui n’est pas de tout reproche sur les occasions et les buts des parisiens. On peut donc dire que le choix du coach parisien fut judicieux (cadres au repos jeudi dernier), car Paris a gagné contre Marseille, et cela vaut toutes les victoires en poule d’UEFA possibles.

Marseille a donc raté le coche et ne sera pas leader du championnat de France devant Lyon. Je crois que pas mal de monde aurait souhaité une victoire des sudistes pour contrecarrer les plans des Gones, et surtout pour montrer que cette saison 2008 / 2009 est ouverte plus que jamais. De plus, Lyon n’aurait pu ramener aucun point d’Auxerre si Jelen avait fait preuve d’un peu plus de lucidité. J’ai pu assister au match Rennes / Le Mans samedi soir, beau match (deux buts partout), qui m’a fait découvrir les talents de Gervinho en live, impressionnant ! A noter la nouvelle coiffure de Hanson qui ne va plus effrayer les attaquants adverses, dommage . . .


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Naunin 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines