Magazine Assurances

La crise financière ne doit pas faire oublier la lutte contre le changement climatique

Publié le 27 octobre 2008 par Aurélia Denoual

Les dirigeants de 43 pays, 16 d’Asie et 27 de l’Union européennes sont retrouvés la semaine dernière à Pékin pour discuter du climat et de la sécurité alimentaire et plus particulièrement de tout ce qui y concourt, notamment le développement durable, la sécurité énergétique, la cohésion sociale, la prévention des désastres et les dialogues entre civilisation.


En marge de ce sommet, alors que les marchés boursiers replongeaient, les dirigeants des 43 pays présents à Pékin se sont engagés dans une déclaration à mettre en place une réforme profonde du système financier international et ont appelé à un rôle accru du Fonds monétaire international, dont le Directeur général, dans la tourmente, a été confirmé depuis dans ses fonctions.


A l’issue du sommet Asie Europe de Pékin, le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso à rappelé que l’objet de ce sommet était la lutte contre le changement climatique, que la crise financière ne doit pas faire oublier.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte