Magazine Basketball

Jordan Farmar

Publié le 27 octobre 2008 par Masterzen

 Jordan Farmar

De sa plus tendre enfance jusqu'aux spotlights du Staples Center, Jordan Farmar a suivit un parcours parfait pour atteindre son rêve: porter le maillot des Lakers. Portait d'un enfant de L.A.

Jordan Farmar est né le 30 novembre 1986 à Los Angeles d'un père afro-américain et d'une mère juive. Jordan grandit dans l'univers professionnel du baseball où son père, Damon Farmar et son parrain Eric Davis jouait. Mais très vite, c'est vers le basketball que le gamin se tourne, bercé par Michael Jordan, son idole.

Il commence en fait le basket au lycé Taft School de Los Angeles. Très vite, dès son année junior, il impressionne affichant 29 points, 8 rebonds, 6 passes et 4.5 interceptions de moyenne et mène son lycé à un joli record de 26-5. Mais c'est son année senior qui va lui ouvrir la perspective d'une carrière professionnelle. Il va mener son équipe à remporter le championnat de Los Angeles avec des moyennes de 28 points et 7 passes par match, dont un record de son lycé à 54 points sur un match. Cette année lui vaut plusieurs honneurs locaux et nationaux dont le titre de joueur de l'année par le L.A Times et une séléction en McDonald's All American Team.

C'est donc naturellement que Farmar continue son chemin, toujours à L.A, dans la mythique université de UCLA où dès sa première année de freshman, il est meneur de jeu titulaire. Durant cette année, dans le championnat Pac-10, il dominera les statistiques en points, passes, pourcentage aux lancers francs et minutes par match avec 13.2 points et 5.8 passes en 34 minutes de jeu et aidera UCLA à accéder au tournoi NCAA. Dans son année sophomore, leader de son équipe au poste de meneur, il ira jusqu'en finale nationale et en sera le meilleur marqueur avec 18 points face aux Florida Gators de Joakim Noah. Finale perdue mais Jordan est également diplômé en psychologie et se tourne maintenant vers les rangs pros.

Farmar décide donc de se présenter à la draft 2006. Pendant les work outs il impressionne les scoots en culminant une détente de 106 cm. L'histoire d'amour entre lui et la ville de Los Angeles se poursuivra ce 8 juin puisque les Lakers le sélectionne en 26ème position du premier tour.

Après une bonne summer league, il intègre donc le roster des Lakers en backup de Smush Parker et effectue de réguliers allers-retours en D-League chez les D-Fenders. Le 1er avril 2007, il devient d'ailleurs le premier joueur de l'histoire à jouer dans un match NBDL et un match NBA le même jour. Le 15 avril, il est pour la première fois starter en lieuet place de Smush Parker face aux Sonics et le restera jusqu'à la fin de l'exercice de cette année, débutant tous les match sde Playoffs face aux Suns avec des moyennes de 6.4 points et 1.4 interceptions face à Steve Nash.

Après une année rookie honorable, le rôle de Jordan prend de l'ampleur lors de sa seconde année après les départ d'Aaron McKie, Smush Parker et Shammond Williams. Il devient le back up de Derek Fisher, de retour aux Lakers, duquel il apprend beaucoup. Jouant les 82 matchs de saison régulière, il explose et ses stats doublent presque dans toutes les catégories avec 9.1 points et 2.7 passes de moyenne. Il est le meilleur homme du banc de l'équipe et un des plus productif de la ligue. Il est également l'une des pièces importantes qui mèneront les Lakers en finale NBA, perdue face aux Celtics. Par ailleurs, il mène aussi des actions au Proche Orient durant ces temps libres et notamment l'été, organisant des camps de basket réunissant israéliens et palestiniens.

Après une pré-saison 2008 étincelante, Farmar espère maintenant devenir progressivement prendre le relais de Derek Fisher de devenir le meneur starter des Lakers


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Masterzen 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines