Magazine

L'art contemporain entre le porno et la zoophilie !

Publié le 27 octobre 2008 par Micheljanva

F Alerté par les douanes, le Parquet de Paris a saisi le Groupe Recherche et Investigation (dépendant de la Police urbaine de proximité) pour intervenir vendredi dernier au Grand Palais où se déroulait la FIAC (foire internationale d'art contemporain), qui s'est achevée hier. Des photos pornographiques et d'autres à caractère zoophile de l'artiste russe Oleg Kulik étaient exposées. Le délit est constitué avec circonstance aggravante car ces photos sont visibles par des mineurs.

Les policiers ont été pris à partie par une partie des visiteurs, ce qui les a obligés à mettre en place un cordon de sécurité. Deux personnes employées par l'artiste ont été interpellées et placées en garde-à-vue, avant d'être libérées le soir même. Les oeuvres ont été prises en photos, retirées puis restituées au commissaire de l'exposition. Deux d'entre elles sont passibles de l'application de l'article 227-24 du code pénal sur la diffusion de photos de nature à porter atteinte à la dignité humaine. Martin Berthenod, le directeur de la Fiac, a osé se déclarer choqué par l'intervention policière :

"au sein de la FIac, cela a provoqué beaucoup d'émotion. Oleg Kulik est un artiste connu et reconnu dont les oeuvres sont régulièrement achetées par les musées nationaux en France comme à l'étranger. Les services de police ne sont jamais intervenus dans aucun autre pays".

Martin Berthenod a quelques liens avec Jean-Jacques Aillagon.

Michel Janva


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte