Magazine

le réel est tendance

Publié le 27 octobre 2008 par Pjjp44








Après l'économie réelle qui nous est apparue, dernièrement comme une évidence du même acabit que la vierge dans sa grotte (qu'on retourne et qui fait des pellicules) - pour thérèse ou bernadette. L'époque nous soigne au réel, c'est ainsi- et... de saison , tendance même, et l'on devrait semble t'il compter ses sous sous le giron d'un pouvoir d'achat mis en pièce trébuchante dans un grand théâtre d'argent vertueux où la mise en scène particulièrement soignée et ne manquant pas de moyens, ne parvient "hélas" pas à convaincre qu'il suffit de consolider la digue pour empêcher les fuites. Le vingtième siècle s'est achevé sur l'image d'un plombier polonais découvrant l'intimité de nos tuyauteries et le vingt et unième commence sur -pompier en bourses sans frontières - qui se chargerait de colmater les brêches qu'il continue dans le même temps à creuser- autant dire que ça ne sert pas à grand chose, mais comme on a rien à proposer de mieux en magasin- "c'est toujours ça de pris, comme disait ma grand-mère-" . Et l'importance n'est elle pas de faire un maximum de bruit- traduisez communication- tout en assurant dans le même temps et discrètement ses arrières quand on peut le faire, c'est à dire un problème qui ne peut finalement concerner qu'une infime minorité, celle là même qui fait que l'on crève de faim et que l'on se fout sur la gueule sur une partie de la planète , pendant que l'autre commence à envisager l'assistance respiratoire qui n'arrivera plus, vu qu'on a fermé l'hopital qui n'était plus assez rentable. Mais soyons convaincus, la grande gesticulation cravatée c'est pour notre bien et reprenons tous en coeur l'hymne universel: "on ne peut pas faire autrement"
"Notre époque est à la recherche d'une question perdue, comme fatiguée par toutes les bonnes réponses " -hélas pour moi-jean-luc godard-
Quand le réel fait son cinéma et qu'il le sait, il se documente et cela donne du 5 au 11 novembre au fanal de saint nazaire: yvette bon dieu de sylvestre chatenay, le théatre des opérations de benoît rossel , valse avec bachir de ari folman, la dernière saison de raphaèl mathié et "écoute joseph, nous sommes tous solidaires " de jean lefaux

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pjjp44 391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte