Magazine High tech

L’AppStore: Comment ça se passe côté développeur

Publié le 27 octobre 2008 par Dualcore

Ces derniers temps la polémique concernant l’AppStore fait grogner les développeurs (et parfois les utilisateurs) du monde entier.

Apple a-t-il été pris de vitesse par le succès que représente l’AppStore ? Ce qui expliquerait les délais interminables lors de mises à jour, ou d’ajouts de nouvelles applications.

La plupart d’entre vous ne savent que très peu ce qui se passe du côté développeur, et cela est normal puisque le NDA (Non-Disclosure Agreement) jusqu’à la semaine dernière, nous empêchait sous peine de voir arriver un mail des avocats d’Apple dans notre boite aux lettres, de parler de tout ce qui touche l’AppStore et le SDK iPhone de près ou de loin.

Ce NDA étant aujourd’hui que lié aux versions bétas des firmwares iPhones, nous pouvons vous faire part des déboires connus du côté des développeurs.

Ajout des applications, et mise à jour:

Comme vous le savez, tous les jours des applications apparaissent sur l’AppStore. Cependant le classement de ces nouvelles applications est laissé à la discrétion d’Apple.

Un développeur qui ajoute une application, doit attendre pour que celle-ci soit acceptée par Apple. Nous pouvons considérer cela comme une sécurité pour Apple qui ne souhaite pas voir arriver sur l’iPhone des programmes malins qui infecteraient votre iPhone ou encore utiliseraient votre répertoire pour récupérer les données à mauvais escient.

Cette attente ne peut être chiffrée, allant d’une semaine à parfois un mois. Il n’y a pas si longtemps les nouvelles applications apparaissaient dans leur catégorie au top de la liste. Mais cela a été changé par Apple, aujourd’hui les applications sont classées par date de soumission. Ce qui signifie qu’une application qui a mis un mois pour être vérifiée par Apple, arrive dans la liste, mais devant elle se trouvent toutes les applications qui ont été soumises après elle, et qui ont mis moins de temps pour la vérification d’Apple.

Cette pratique enterre directement une application dans les oubliettes, l’application se noyant alors dans la masse déjà présente dans l’App Store. Cela devient illisible.

Si une application n’est jamais “visible” durant quelques temps, les ventes ne décolleront jamais. Et cela empêchera le développeur de faire d’autres applications car aucune rentrée d’argent ne sera possible. Et comme tout le monde, le développeur a besoin d’argent pour vivre.

Une fois que votre application est en vente, vous vous appercevez qu’il y a un bug majeur. Ne soyez pas trop pressé, parce que corriger un bug peut prendre parfois quelques minutes, par contre, va falloir repasser tout le système d’Apple de vérification comme si vous veniez de soumettre une nouvelle application. Et bien entendu les commentaires 1 étoiles qui plombent votre moyenne et qui ont été postés avant la mise a jour, ne sont pratiquement jamais mis à jour par les utilisateurs eux-mêmes, et ne peuvent être retirés des commentaires. Alors si vous faites une application, faites la bien du premiers coup, parce que souvent sur l’AppStore, les bugs, ça ne pardonne pas !

Les mauvaises habitudes :

Il ne faut pas croire, mais les utilisateurs ne sont pas tendres avec les developpeurs. Si quelque chose va mal, que cela vienne d’Apple, de leur connexion internet, ou d’autre chose, c’est la faute du developpeur.

Petite anecdote : Un utilisateur qui a acheté mon application via iTunes sur son mac, après avoir synchronisé son iPod Touch avec son ordinateur pour installer l’application: l’icone n’est pas apparue dans son iPod Touch. Toute personne normalement constituée aurait d’abord pensé à un problème avec iTunes ou avec son iPod, parce que je ne vois pas comment un problème de synchronisation peut être la faute du développeur. Cela ne l’a pas empecher de mettre une critique une étoile, et dire que l’application ne fonctionnait pas sur son iPod, malgré qu’il y ait une cinquantaine de critiques 5 étoiles disant que l’application fonctionne parfaitement.

Le problème est que pour ce genre de commentaires, il n’est pas possible d’y répondre, on  ne peut decemment pas mettre la réponse dans la description de l’application, pour que le monde entier le voit alors qu’ils ne voient surement pas le commentaire de cette personne.

Beaucoup d’utilisateurs considèrent aujourd’hui que le travail des développeurs ne vaut parfois pas 1$ voir 2$. Ces personnes peuvent facilement payer plus d’1 € pour un café qui n’est que le fait de mettre du café déjà moulu dans un filtre, et faire passer de l’eau chaude à travers, dans un réceptacle qui est plus connu sous le nom de tasse. Par contre, 3 semaines de développement pour une application, qui fait ce qui est décrit dans sa description, ne vaut apparemment pas 1€.

Alors, il est vrai qu’il y a eu beaucoup d’abus lors des débuts de l’AppStore. Exemple : La premiere version de flashlight qui était payante sur l’AppStore, était basiquement que la compilation d’un projet vide, ce qui donnait un écran blanc et permettait d’éclairer grâce au rétro-éclairage de l’iPhone. Temps de développement: 30 secondes. Je suis d’accord avec vous cette application ne vaut pas 1$.

Ne vous y trompez pas, si une application est gratuite, c’est que quelque part le développeur a quelque chose à y gagner. Comme: faire la promotion d’un autre programme, se faire connaitre pour qu’une société lui propose un poste, gagner de l’argent avec les publicités, ou encore faire un coup marketing (Audi, mercedes)

Cependant tous les développeurs ne peuvent se permettre de mettre leur application gratuitement, sous peine de ne plus pouvoir vivre de ça, et de ne plus faire d’application. On ne peut vraiment pas mettre de publicité durant un jeu, ce qui demanderait obligatoirement une connexion internet pour pouvoir jouer au jeu, malgré que le jeu lui même n’en ai pas besoin. Ce système de publicité ne fonctionnerait d’ailleurs pas, puisque au beau milieu d’un jeu, l’utilisateur ne risque pas de cliquer sur un lien publicitaire. ni au lancement du jeu non plus. Alors quelle est la bonne solution ?

Le paiement:

Pour chaque application que vous achetez 30% va a Apple, et 70% va aux développeurs. Cependant, Apple a mis quelques conditions sur ces payements. En effet, on a vu apparaitre des paiements par régions.

Il en existe 7 en tout:

  • Les Amériques : (USA, Mexique, Argentine, etc…)
  • Le Canada
  • L’Angleterre
  • L’Europe (France, Italie, Espagne, Allemagne, etc…)
  • Japon
  • Australie
  • Le reste du monde (Tous les pays non concernés par les régions ci-dessus)
A chaque fin de mois, (du 28 du mois précèdent au 27 du mois courant) les comptes se font. Et à partir de ces fins de mois, nous devons attendre au maximum 45 jours, pour être payé. Et cela seulement si les régions ont atteinte un minimum de 250$. (Ce qui parfois pour des applications qui n’ont pas décollé peut prendre un certain temps) Tous les jours nous avons des rapports journaliers fournit par Apple, mais ils ne peuvent être en aucun cas utilisés pour pouvoir faire les comptes. Car si on possède plusieurs applications sur l’App Store (payante ou gratuite) nous ne verront afficher que le TOP50 des ventes par Pays (et non pas par région, donc 54 pays). Nous devons alors attendre le “financial report” aux environs du 10 de chaque mois pour nous rendre compte des achats réellement faits. Si vous avez besoin d’argent rapidement, ne comptez pas sur Apple pour vous aidez. Je vous conseille de continuer votre travail actuel, et de faire de la programmation iPhone en parallèle. Vos réactions sur le forum

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dualcore 66 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines