Magazine Poésie

Manner of spreaking

Par Pantsavarts

Quand tu dis qu’il y a une manière de parler

une manière d’apparier

je te dis que la lame acérée de ma vie ne vaut plus rien

que le silence est un breaking instant

que le jour d’avant la lune m’a maché j’étais papier

Dans le noir

fuguant dans les thermes encombrées de l’espoir

Quand tu dis qu’il y a une manière de parier

que le sang qui coule est parfois blanc sur mes pieds

À parler

je tremble les maudits de l’amour

où tu erres comme j’y traine en ce lieu souverain d’étant


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pantsavarts 53 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines