Magazine People

Madonna calme ses nerfs à la Kabbale

Publié le 27 octobre 2008 par Benjamin Tolman
Madonna Agrandir l'image

La Madone a du mal à digérer sa séparation avec Guy Ritchie, du coup elle passe beaucoup de temps au centre de la Kabbale à New York.

En dépit de l'apparente pêche qu'elle affiche à chaque nouvelle date de son Sticky and Sweet Tour, Madonna en a gros sur le coeur. Son mari et elle divorcent, et la Madone peine à évacuer sa rage. De ce fait, elle a fait appel à un conseiller de la Kabbale, afin qu'il l'aide dans cette démarche. Celui-ci la suit dans sa tournée, lui permettant d'avoir un soutien direct dans l'épreuve qu'elle vit. Car son divorce s'annonce ardu : Guy Ritchie réclame de l'argent, il traite avec sa future ex-femme froidement et parle des souvenirs de leurs vie commune à partager comme de simples effets matériels. Et Madonna ne s'attendait pas à ça. Du coup, dès qu'elle le peut elle fait des breaks à New York, et se réfugie au centre de la Kabbale où elle trouve la sérénité. Là-bas, on lui assure qu'elle trouvera son âme soeur, mais à condition seulement d'avoir fait sortir toute la rage qui se trouvait dans son coeur.
Qui eût cru que Madonna, si forte en apparence, puisse souffrir autant de cette rupture ? La chanteuse clame que son mari l'a abandonnée émotionnellement, et ses amis arrivent à peu près à situer la période où a commencé ce détachement entre les deux : en 2005, Madonna a fait une chute de cheval,qui lui a valu de multiples fractures, et son Guy de mari aurait eu alors une réaction tout sauf compatissante. La réaction de Guy Ritchie par rapport à la gravité de l'accident aurait déçu définitivement la Madone, et c'est de là que serait partie la fissure irréparable...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine