Magazine

Totale transparence

Publié le 07 octobre 2008 par Nicolas007bis

Richard

Ce matin, en me réveillant, j’ai eu une révélation, une sorte d’illumination façon Ségolène, j’ai eu la conviction forte qu’il ne m’était plus possible de rester passif devant la crise qui frappe le système financier et par ricochet l’économie mondiale avec une ampleur sans (beaucoup de) précédents.

C’est donc avec un sens des responsabilités qui m’honore (si, si il faut le dire) que je me suis interrogé sur la meilleure manière d’aider mon pays, le système financier mondial, ma banque, les petits épargnants, les gros investisseurs, Henry Paulson, Christine Lagarde, le Vatican, Albert de Monaco, les petites entreprises, les moyennes entreprises, les grosses entreprises, les très grosses entreprises de France et de Navarre…en bref, la terre entière !

Comment pouvais-je apporter ma petite pierre à l’édifice médical qui veille sans gros succès, il faut bien le dire, au chevet de l’économie mondiale ?

J’ai d’abord envisagé de faire un don à ma Banque afin de lui assurer une petite part de la liquidité qui risque de lui faire défaut, lui permettant ainsi de rassurer ses contreparties et de prêter aux PME ou aux ménages afin de relancer l’économie …mais je me suis dit que ma Banque n’attendait pas que je lui fasse cadeau de mon argent pour l’utiliser et que de toute façon mes moyens financiers risquaient de s’avérer quelques peu insuffisants pour peser significativement sur ses capacités de financement ! …j’ai donc laissé tomber !

J’ai également imaginé de tenter de restaurer la confiance dans le système bancaire en annonçant officiellement que je n’allais pas retirer mon argent de ma Banque pour le stocker sous mon matelas…enfin pas tout mon argent …espérant ainsi que ma bravoure et mon sang froid allaient créer un choc émotionnel dans la population française voire mondiale et ainsi servir de modèle à tous ceux qui auraient eu des velléités de commettre cet acte tout à fait immoral !

Et puis, une fois l’emballement passé, je me suis dis que c’était bien beau tout ça mais mon abnégation ayant des limites somme toute assez vite atteinte, je n’allais quand même pas m’engager à respecter une promesse, au risque de me retrouver comme un benêt, le seul client d’une banque en pleine déconfiture… on ne sait pas comment tout cela peut tourner …j’ai donc prudemment décidé de laisser tomber également cette belle mais dangereuse idée !

Puis j’ai imaginé d’autres formes d’actions plus classiques, du type pétitions : « signez pour obtenir du gouvernement la fin de la crise financière », ou une manifestation contre l’immonde spéculation financière voire l’organisation d’un référendum avec une question du type « si votre banque à vous (à laquelle vous avez confié vos sous) est au bord de la faillite trouvez vous normal que l’Etat intervienne pour la renflouer » …

Et puis après un gros ¼ d’heure de réflexion, il m’a semblé que l’efficacité des ces différentes options risquait d’être pour le moins douteuse et en tous cas largement insuffisantes pour contribuer à extirper nos économies du marasme dans lequel elles s’enlisent irrémédiablement, j’ai donc également laissé tomber !

Alors que la mort dans l’âme, faute d’inspiration, j’étais résigné à capituler en rase campagne, une idée quasi géniale m’a soudain traversé l’esprit : Puisque parmi les causes de la crise financière actuelle celle qui est la plus souvent avancée est le manque de transparence : « La véritable économie de marché est basée sur la transparence et sur la réciprocité. » nous rappelaient il y a peu Angela Merkel et Nicolas Sarkozy dans un communiqué commun …je me suis dis « Eureka !!!!!! » …puisque la transparence semble être la clé de tout, je vais lancer une grande action de transparence qui, je n’en doute pas, fera tache d’huile et s’étendra telle une trainée de poudre à travers le monde entier !

Et puisque pour lancer une action de cette envergure, il me fallait frapper d’entrée un grand coup, je décidai de faire un acte de transparence extrêmement fort en dévoilant une information destinée à marquer les esprits.

Une information à la fois personnelle et politiquement sensible, le genre d’information qui n’aurait même pas traversé l’esprit du Canard enchainé, une information pour laquelle de nombreux médias auraient payé l’exclusivité à prix d’or (si j’avais eu l’esprit bassement mercantile) en bref une information capable de créer un élan irrésistible vers la transparence planétaire !!!!!!!

Alors attention, dans 3 secondes sera donné le top départ de ce qui se révèlera être, sans nul doute, un véritable raz de marée de transparence …3…2…1 …c’est parti !!!!: sachez braves gens qui lisez ces lignes avec fébrilité et dont l’impatience atteint son paroxysme que……………….. je ne suis pas le père de l’enfant de Rachida Dati !!!!

J’invite tous ceux, qui comme moi veulent participer à ce formidable élan pour sauver la planète économique et financière à clamer haut et fort, au nom d’une transparence salvatrice, leur non paternité de l’enfant de Rachida Dati ! …euh….. les femmes qui voudraient également contribuer au sauvetage de nos économies peuvent clamer leur non maternité, même si l’information offre probablement moins d’intérêt…

Oufff…ça y est, je sens passer le souffle du renouveau sur l’économie mondiale qui tel un ouragan de transparence va tout bouleverser sur son passage ….nous sommes sauvés ! .


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicolas007bis 70 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte