Magazine

Détrompez-Vous

Publié le 28 octobre 2008 par Mrbrown

Détrompez-vous est de la trempe typique de ces longs métrages français qui sortent par pelleteuses chaque années. Quiproquos, amants dans le tiroir, portes qui claquent, stratagèmes et plans farfelus, on a déjà vu ça et pourtant, on en compte un exemplaire de plus chaque semaine. Il est grand temps que le cinéma français se sorte les doigts du séant pour produire autre chose. Simplement autre chose. Par pitié. On ne demande pas grand-chose, juste un petit peu d'originalité. Même dans le vaudeville. Ca doit être possible, ça non ?
Pour en revenir au film, son salut ne repose que sur les épaules des acteurs et leurs numéros sont souvent réussis. Même Mathilde Seigner fait éclater un côté gravement sexy qu'on ne lui connaissait pas (et qui fait plaisir au mâle en rut, avec les fesses de Alice Taglioni). Epicé, le film l'est légèrement, cautionnant tout à fait le côté moralement douteux de l'adultère et jusqu'à en faire une jubilatoire valorisation du sexe. Dommage que le rythme soit si mollasson et que la réalisation sous Valium n'arrange rien.
A voir si on emmène sa mère (qui a adoré, d'ailleurs, mais faut dire qu'elle va rarement au cinéma).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mrbrown 13 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte