Magazine Assurances

Une possible entorse à la loi Evin relative à la publicité pour l’alcool

Publié le 28 octobre 2008 par Aurélia Denoual

Le débat, jamais clos, a été relancé par une déclaration de la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, selon laquelle elle n’avait pas l’intention de s’opposer à un amendement parlementaire qui actualise la loi Evin, en autorisant la publicité pour l’alcool sur l’Internet.


En fait, il s’agit de la défense des intérêts des viticulteurs qui remonte à la surface et qui veulent, selon une association qui représente tous les acteurs de la filière , faire leur promotion sur les sites dédiés au tourisme , à la gastronomie et à l’art de vivre à la française.


Comme il fallait s’y attendre, cette déclaration a été condamné vigoureusement par les uns et encensés par les autres, en invoquant, chaque un à sa manières, la nécessité de protéger les jeunes, en rappelant que la ministre a parlé de garde fous parce qu’elle a conscience qu’il existe des risques importants, au moment où elle mène une campagne pour interdire la vente d’alcool aux mineurs.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte