Magazine Assurances

Il faut même se méfier des boutons d’ascenseurs et s’équiper d’un compteur Geiger pour y monter

Publié le 28 octobre 2008 par Aurélia Denoual

L’alerte est venue des autorités indiennes de sûreté nucléaire qui ont mis à jour une chaîne complexe et non règlementée de fabrication de pièces métalliques contaminées par une substance radioactive, le Cobalt 60, découverte depuis chez nous sur des boutons d’ascenseurs montés sur plus de 500 appareils, dans le cadre de la campagne de rénovation, en cours depuis plusieurs années.


Il s’agirait du recyclage d’éléments en acier provenant d’une fonderie qui aurait importé, sans le moindre contrôle, de la ferraille de récupération dans le cadre d’un circuit international improbable, qui aurait abouti à faire venir de l’Inde des pièces métalliques utilisées pour la fabrication de boutons d’ascenseurs en France.


Avant la crise, le marché de la ferraille en Inde était en plein essor, dopé par le boom de l’industrie de la construction, qui lui permettait d’échapper jusqu’à présent à toute réglementation et surveillance de sécurité et de santé publique.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte