Magazine Conso

Coup de Coeur Jeu Video: Uncharted - Drake’s Fortune

Publié le 28 octobre 2008 par Geouf

Pour une fois, je vais délaisser les critiques ciné pour me fendre d’un petit article sur un jeu vidéo qui m’a réellement emballé. Il s’agit d’Uncharted, un des tous premiers titres sortis sur la PS3 de Sony. Etant donné que j’en avais entendu beaucoup de bien, Uncharted a immédiatement fait partie des trois jeux que j’ai choisis lors de l’achat de ma console (aux côtés de Devil may cry 4 et de Resistance Fall of Man). Et je dois dire que je n’ai pas été déçu.

Uncharted est en effet une petite perle vidéoludique, un jeu qui a compris que le plaisir du joueur devait passer avant tout. Les graphismes sont beaux, mais ne sont pas non plus révolutionnaires (à vrai dire je l’ai trouvé un peu moche au début, étant donné que je venais tout juste de terminer Metal Gear Solid 4 qui était beau à en pleurer) notamment au niveau des personnages (mais les effets d’eau et les jeux d’ombre et de lumière sont magnifiques). Le scenario n’est pas non plus très recherché (une chasse au trésor dans la lignée de Tomb Raider), mais les personnages sont bien écrits et attachants et les dialogues font souvent mouche (la VF est à cet égard vraiment excellente). On se croirait parfois dans un véritable blockbuster américain, avec héros charismatique, méchants très vils, malédiction ancestrale à la Indiana Jones, grosses explosions et gunfights homériques…

Mais ce qui fait réellement d’Uncharted un excellent jeu tient en deux mots : maniabilité et durée de vie. La maniabilité est donc assez exceptionnelle, on prend très vite en main le jeu, et notre héros, Nathan Drake, répond au doigt et à l’œil. Le jeu alterne avec intelligence les phases de shoot contre de très nombreux ennemis à l’intelligence correcte (comprenez par là qu’ils ne foncent pas sur vous bêtement mais tentent de vous déloger à coups de grenades), des phases de plateforme assez faciles et quelques énigmes basiques. Du coup, difficile de s’ennuyer, surtout que les décors sont assez variés (on évite de passer deux fois au même endroit, ce qui est toujours appréciable) et les armes nombreuses. Les scènes cinématiques sont peu nombreuses et assez courtes, ce qui a le mérite d’éviter les ralentissements. Et quelques passages dans lesquels il faut enchainer rapidement une succession de touches sous peine de mort immédiate et douloureuse  viennent apporter une bonne dose d’adrénaline. La difficulté est aussi bien dosée, et le jeu ne se termine pas trop facilement (on meurt même assez souvent, mais les points de sauvegarde automatique sont suffisamment bien placés pour que ce ne soit pas trop frustrant). Il m’a personnellement fallu environ 20-25 heures pour le terminer une première fois en mode normal.

Mais le point fort du jeu, qui m’a poussé à le recommencer immédiatement après l’avoir terminé une première fois (chose qui ne m’arrive jamais) réside en une astuce toute simple : une collection de médailles à débloquer et qui apparaissent ensuite dans votre collection de trophées sur votre profil PS3. Il y a tout d’abord 60 trésors dissémines dans le jeu, et qu’il faut trouver pour obtenir différentes médailles. Un principe classique qui a fait ses preuves, mais qui est ici très bien exploitée, puisque si lesdits trésors semblent faciles à trouver, on en laisse au final échapper pas mal. Mais il y a d’autres médailles à débloquer en remplissant différents défis au fil du jeu, comme tuer un certain nombre d’ennemis avec telle ou telle arme, tuer un certain nombre d’ennemis avec des headshots, tuer 50 ennemis sans mourir, etc. Et mine de rien, tous ces petits défis apportent énormément de sel à l’aventure et remplissent le joueur de fierté lorsque celui-ci parvient à obtenir une médaille qui viendra rejoindre sa collection de trophées (surtout que certains défis sont loin d’être faciles)…

En clair, Uncharted est un excellent jeu d’aventures, qui n’est pas loin de remplacer les Tomb Raider dans mon cœur. Plus dynamique et impliquant, plus fun, plus maniable, le soft de Naughty Dog a tout pour s’imposer comme la nouvelle référence des jeux d’aventures. Espérons que sa suite, prévue pour l’an prochain, sera à la hauteur de ce premier épisode de haute volée…

Note : 9/10


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Geouf 149 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog