Magazine Autres sports

Sautons aux conclusions: Les Titans frappent le grand coup.

Publié le 28 octobre 2008 par Sixverges
Les hommes de Jeff Fisher confondent les sceptiques dans un Monday Night à saveur de séries.
Contrairement aux Jaguars des dernières saisons, les Titans n’ont pas raté leur chance d’assommer les Colts hier soir. Avec leur belle victoire de 31-21, les Bleus Poudres ont maintenant une fiche de 7-0, laissant leurs trois rivaux de division loin derrière à 3-4.
Les Titans nous ont vraiment impressionnés hier soir, suivant un plan de match de grande qualité. Kerry Collins a tenté plus de passes que prévu en première demi, ce qui a semblé décontenancer un peu la défensive des Colts. Collins a su profiter d’une excellente protection (0 sacks) pour trouver un rythme intéressant, complétant de nombreuses passes de longueur moyenne tout au long du match. Le qualificatif de «game manager» aura rarement été aussi approprié. Collins a converti quelques long troisièmes jeux et n’a lancé aucune interception. On peut difficilement lui en demander plus. On souligne le beau travail du LT Michael Roos qui a bien embouteillé Dwight Freeney toute la soirée.
Le jeu de course des Titans n’a pas été aussi dominant qu’on l’aurait cru, la défensive des Colts semblait prête à y faire face. LenDale White a été efficace en situations de short yardage, marquant deux touchés cruciaux.
La défensive du Tennessee a permis aux Colts d’avancer régulièrement tout au long du match mais a su limiter les dégats. Les attaques des Colts ont souvent pris fin vers le 45 des Titans, Indy ne se rendant dans la zone rouge que trois fois. Peyton Manning n’a pas été sacké mais la pression du côté droit était constante. L’offensive des Colts n’est toujours pas tout à fait au point. On ne compte plus les jeux ratés que les Colts du passé auraient réussis sans problème. On ignore si ce manque de cohésion est dû aux blessure ou à un plan de match désuet mais ça regarde bien mal. L'absence Joseph Addai prive les Colts d'un playmaker dans le jeu de course. Dominic Rhodes est un bon second mais that's it.

Cette victoire des Titans les place dans une classe à part dans une AFC amoindrie. On voit mal quelle équipe pourrait les empêcher d’être le #1 seed en fin de saison. Leur seul vrai gros match intra-conférence sera la visite des Steelers à Nashville à la semaine 16. Rendu là, Ben Roethlisberger risque d’être en chaise roulante. Un effondrement de Kerry Collins est toujours possible mais on y croit de moins en moins. En plus, Jeff Fisher est un des trois ou quatre meilleurs coaches de la NFL et il a l’expérience des gros matches. Les Colts devront maintenant se concentre sur la course au wild card. Ce n'est aps fini pour eux car ils lutteront contre des équipes de qualité incertaine comme les Jets, les Bills et les Ravens.

Observations en vrac:
-Marvin Harrison et Reggie Wayne ont capté quatre passes pour 41 verges à deux… Marvin fait pitié, il est soit blessé, soit fini. On choisit l’option B.
-Les Colts tombent sous la barre de .500 pour la première fois depuis 1998, saison recrue de Manning.
-Les Titans ne devraient jamais porter leur chandail bleu poudre avec leurs pantalons de la même couleur. Ça ressemble à un pyjama de petit gars et ça moule les bedaines des joueurs. Pas beau.
-On entend souvent dire que l’intensité des matches augmente à partir du Thanksgiving mais on a trouvé que le match d’hier et le duel Giants-Steelers ressemblaient à des matches de séries. On gage un 2$ que le match Cowboys-Giants de dimanche sera très intense aussi…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines