Magazine Environnement

A poil dans les blés

Publié le 28 octobre 2008 par Madeinethic
Alors que les boutiques de mode éthique en ligne poussent comme des champignons (il faut croire que je n'ai vraiment pas eu une idée originale en me lançant dans cette activité...), je trouve jusque là que la concurrence a ceci de bon qu'elle permet de porter un regard critique sur son propre site et pousse à valider la cohérence de son image, de sa démarche.
Et jusque là donc, il me semble que ce blog m'a permis d'affirmer ma personnalité (eh oui c'est moi derrière le site) et l'identité de Made in éthic. Depuis bientôt 2 ans, je définit, dévoile, détaille, distille, décortique et met en avant les contours, les coulisses, les joies, les déboires, les grands moments, les tactiques, les opérations, les doutes, les prises de risques, les coups de coeurs mode enfin tout ce qui fait mon quotidien de chef d'entreprise engagée pour une autre idée de la mode.
D'autres spécialistes du vêtement éthique ont aussi cette démarche et le font avec sincérité, transparence, simplicité et d'autres par contre n'y voient là qu'un excellent moyen de produire du contenu riche pour le référencement.... Faire de la mode éthique, n'est pas qu'une question de tendance et de CA, il s'agit de mettre en avant et de porter des valeurs notamment dans sa façon de travailler... de vérifier les origines, les provenances des vêtements et les sources aussi des infos que l'on publie...
Il y a quelques jours en retrouvant mes propres mots, mon "je" sur le blog d'une boutique concurrente, j'avoue que la pilule est un peu mal passée malgré que le fait que billet en question était par ailleurs publié sur un e-zine à contributeurs multiples. Bref, en recevant aujourd'hui l'appel d'une boite de communication, ou quelque chose du genre, pour me vendre (au titre de blogeuse potentiellement intéressée pour du sponsoring) cette même boutique, méa culpa, mon sang n'a fait qu'un tour... encore un laxisme démonstratif dans le sourcing.... d'où ce billet... un peu coup de gueule face à ces procédés si révélateurs de la posture et des fondements d'un projet ...
Mais sans engagement, sans convictions, sans passion, sans envie, il faut choisir un autre créneau que la mode éthique ... Nous sommes à 10 000 du mass market ... et si le rythme des ouvertures de boutiques de mode écologique suit la courbes des ouvertures de boutiques de cosmétique bio, nous aurons droit aux mêmes désillusions...
Bon la paranthèse est close, la séance de délestage est terminée, dispersez-vous !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Madeinethic 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte