Magazine

Vice versa et son contraire

Publié le 28 octobre 2008 par Aminou

Je suis affectif.
Irrémédiablement, déraisonnablement et violement affectif.
Au point que parfois mon cerveau envahi par mon affect ne m’est absolument d’aucune aide.

Un ami me parlait récemment en s’en étonnant du décalage entre l’immaturité affective dont je peux faire preuve et la perception intellectuelle des choses plutôt analytique et distanciée…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aminou 32 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte