Magazine Océanie

Stevie Wonder: une parenthèse enchantée.

Publié le 27 octobre 2008 par Tintinabulle
Quel petit bonheur de voir jeudi soir sur la scène de "l'Acer Arena" ce grand (et gros) musicien.
Une petite parenthèse de gaité et de joie dans ce monde plein de stress et de "No futur".

Sur scène se trouvaient 11 musiciens et 4 choristes dont sa fille "Aïsha".
Il a parfaitement restitué ses chansons les plus célèbres.
Toute la salle était debout bien sûr et chantait à tue-tête. 

Stevie Wonder: une parenthèse enchantée.

Je le pensais beaucoup plus agé (58 ans). Il était déjà sous contrat Motown à l'age de 11 ans. 

Comme tous les artistes, il n'a pas pu s'empêcher de nous parler politique. Il va bien sûr voter Obama.

La venue sur scène d'un aborigène jouant du didjeridoo sur ma chanson préférée de la star :"Superstition" fut le clou du spectacle.

C'était grandiose!
 
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tintinabulle 56 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog